Wazart

Archives 2016

Imagine la... fin

Rédigé par Waz / 16 mai 2016 / Aucun commentaire

Salut ma petite cracotte ! Aujourd'hui, c'est lecture : il est temps pour moi de boucler "Imagine la suite". Note : si tu as lu la première version : j'ai bien compris que l'histoire méritait d'être développée un peu plus, mais le temps et le talent me manquent donc... une autre fois peut-être !

Rappel du contexte : Chéridamour m'a soufflé le début d'une histoire, et je t'ai proposé de me raconter la suite que tu imaginais à tout ça (merci et bravo à Elodie, quarkup et Téfette pour leur participation !).

Et donc à force de harcèlement, Chéridamour m'a trouvé une histoire bien sympathique (j'ai pris quelques libertés sur la fin cela dit, donc si c'est nul, c'est ma faute !). Je t'épargne le rembobinage, tout est décrit dans la nouvelle. Bonne lecture ! :-)

Pierre reprend doucement conscience mais n’ose pas encore ouvrir les yeux. Il a l’estomac en vrac et, même allongé, ça tangue plutôt sévère. La lumière du jour filtre à travers ses paupières closes. C’est donc qu’il n’a pas entendu sonner le réveil. Galère. Ou qu’il a carrément oublié de le régler en allant se coucher, qui sait. Bon, puisqu’il est à la bourre, ce ne sont pas quelques minutes qui feront la différence. Inspiration et expiration, il s’est passé quoi hier soir ? Yeux toujours fermés, il tente tant bien que mal de reconstituer sa soirée.

Il a plutôt abusé, il faut le dire. En même temps, une première naissance, ça se fête, et dignement encore. Il revoit Myriam, son bébé, sa petite fille, toute mignonne, toute rose, toute potelée, et cela le fait sourire malgré le mal de crâne. Mais il ne faut pas s’égarer.

Il essaie de retracer mentalement ce qu’il s’est passé la veille, ramassant les fragments de ses souvenirs comme autant de miettes de pain. Il a passé un coup de fil à Yannick, son frère, qui a accueilli la nouvelle de la naissance avec beaucoup d’émotion. Ensuite, ils se sont retrouvés avec Axel, son beau-frère et meilleur ami, au Pub des Glycines (le “PDG” pour les habitués, et dieu sait qu’ils en font partie). Accolades, tapes sur l’épaule, rires. Les jeunes parents avaient souhaité découvrir le sexe du bébé à la naissance, et Axel avait parié sur un garçon : il paierait donc sa tournée. Papa et tontons sont vite entrés pour s’installer sur leur table préférée, tout au fond de la pièce, sur la droite. Il a fait son habituel petit signe de tête au patron qui lui a rendu la politesse avec un grand sourire. Confortablement enfoncés dans les gros fauteuils de cuir, ils ont alors enchaîné les verres, haussant la voix au fur et à mesure qu’enflait le brouhaha de la clientèle. Puis...rien, plus rien. Le blackout total, “plus de son, plus d’image”, comme dirait le paternel. Le whisky de trop, sans doute ? Ce ne serait pas une première. Peut-être bien la dernière par contre, pour les… quoi, dix-huit prochaines années ?

Pierre cherche à s’étirer et se rend compte qu’il est courbaturé. Mal au dos, mal aux reins… Et à la réflexion, sur quoi est-il allongé ? Pas le lit en tout cas. La surface est dure mais pas spécialement froide, ce qui élimine le tapis de la chambre, ainsi que le sol de la salle de bain. Le parquet du salon, probablement. Il lui suffirait d’ouvrir les yeux pour être fixé, mais il sait que la migraine fondra sur lui en un instant. Il la sent déjà là, grattant à la porte, guettant la moindre ouverture pour s’installer et prendre ses aises.

Pourtant, gueule de bois ou non, il va bien falloir se bouger jusqu’à la douche, puis pousser jusque la maternité, retrouver sa petite femme Karine et la petite Myriam. Prenant son courage à deux mains, Pierre ouvre enfin les yeux, laissant son regard se perdre sur le plafond blanc. Le plafond... gris ? Oulah, il est dehors. Révélation pour le moins inattendue et dont le choc le fait se redresser d’un coup sec. Bon ben voilà, la migraine, c’est fait.

- Qu’est-ce que je fous dehors ? Je suis où ? C’est quoi ce bordel ?!

Lire la suite de Imagine la... fin

C'est le printemps !

Rédigé par Waz / 16 mai 2016 / 2 commentaires

Quelques photos en vrac, comme ça en passant (clique sur l'image ci-dessous pour aller voir !).

On se retrouve très bientôt, le temps de dessiner l'illustration de ma version de "imagine la suite"... Qui, elle, est terminée depuis belle lurette !

Trois sacs à quatre mains

Rédigé par Waz / 25 avril 2016 / Aucun commentaire

Salut ma petite pomme d'amour ! Une fois n'est pas coutume, j'ai participé à une collab pour un projet de ma Môman. Elle a donc donné ses instructions, que j'ai suivies à la lettre (au poildeku près, dirais-je) pour réaliser la customisation de trois sacs en tissu destinés à être offerts dans la famille.

Premier sac : on y est allé tranquille, aux feutres Posca. Petites fleurs par-ci, coccinelle par-là, et on a obtenu quelque chose de très printanier :-)

Vu de plus près (même si les photos ne sont pas de top qualité) :

Deuxième sac : je me suis chopé un pistolet à colle, et the mother a dégainé son artillerie de pelotes de laine et de rubans. Deux belles brûlures à la main droite plus tard :

Un petit closeup :

Et enfin le dernier sac (un modèle plus grand, joli et résistant que les deux tote bags en coton d'avant). Cette fois, on a sorti le grand jeu : pitites fleurs, laine, strass, papillons... Tout y est passé !

Et la déco vue de plus près :

Voilà voilà. C'était plutôt sympa à faire, ces petites créations à quatre mains. Encore une corde à l'arc de super-mozer ! :D

moman avec un fouet qui me dit bosse feignasse, et moi qui réponds oui maître

Voilà voilà. A bientôt mon petit chou !

Asia

Rédigé par Waz / 22 avril 2016 / Aucun commentaire

Et un autre dessin, un peu foireux, toujours sur tablette avec SketchBook Express. Je te donne des nouvelles dès que j'ai le temps et le courage de dessiner plus longuement, promis !

Epiphanie pyrétique

Rédigé par Waz / 03 avril 2016 / Aucun commentaire

Salut mon petit poulet ! Je ne sais pas comment ça se passe chez toi quand tu es cloué au lit avec 40°C de fièvre, mais ça semble avoir des effets inattendus sur le cerveau de Chéridamour...

Chéridamour avec 40°C de fièvre, la température continue à grimper alors je le colle dans un bain tiède

une fois dans le bain, il a un sursaut de conscience et m'expliquer comme ça pourquoi l'eau de la douche devient froide quand on tire de l'eau ailleurs (équation de hazen-williams etc) et préconise un détartrage du mitigeur

une fois le mitigeur changé, il avait raison : plus de souci d'eau chaude. Du coup je me le garde sous le coude pour réparer ma boîte de vitesses !

C'était presque flippant, mais pas autant que quand il prend du Naramig (là c'est plutôt l'effet inverse, ça devient complètement incohérent avec des momies, du sable et le comptage des carreaux sur le sol 8-O ). Et puis il faut voir le bon côté : finie la douche écossaise quand quelqu'un décide de se laver les mains sans réfléchir ! Et ça c'est cool.

Séminaire à Paris

Rédigé par Waz / 02 avril 2016 / Aucun commentaire

Salut ma petite pastille à la menthe ! Je suis allée à Paris récemment, pour assister à un séminaire pour le boulot. Petite expédition crapahutage au passage pour aller voir la dame de fer :

photo de la tour eiffel vue de loin

Bon, mais à la base je ne suis pas venue pour faire la touriste... Le lendemain, j'ai dégainé ma tablette graphique et j'ai dessiné en live, durant toute la journée du séminaire. Bonjour la crampe à la sortie !

avant-après digitalisation d'entreprise digital workspace au bistrot fille zen sur son cloud avec ses terminaux la digitalisation c'est bon pour le dos avant après pour un gestionnaire de flotte mobilité et agilité sécuriser son smartphone avec un coffre-fort

L'expérience a été plutôt stressante (je t'ai fait grâce des premiers dessins tout tremblotants) mais j'ai tenu toute la journée. Et j'ai eu des tonnes de retours adorables le midi, à la sortie du séminaire et plusieurs jours après... Que du bonheur.

Voilà pour les news. Sur ce, on se retrouve bientôt avec une petite BD ;-)