Wazart

Archives 2016

Tendre, mousseux et légèrement corsé.

Rédigé par Waz / 15 mars 2016 / Aucun commentaire

Salut ma petite truffe au chocolat ! Allez, on relève un peu le niveau culturel : ça va parler gastronomie. Accroche-toi à ton slip.

moman et moi dégustons un assortiment de chocolats artisanaux

BD : et mon père lâche une caisse en profitant d'un jeu de mots pourri sur noix de pécan / noix de pécu.

Voilà voilà. Special thanks to Chéridamour, qui comme souvent m'a trouvé la formulation parfaite pour la chute. Et note que je t'habitue tranquilou à voir mon papa, parce qu'il faudra que je liste tôt ou tard ses savoureux tics de langage. Mais t'es pas encore prêt pour ça. Non non. Fais-moi confiance.

Deadpoule

Rédigé par Waz / 09 mars 2016 / Aucun commentaire

Salut mon petit poulet ! Aujourd'hui c'est séance dessin débile. Le jeu de mots est facile et a probablement déjà été fait pleiiiin de fois... Mais c'était fun à faire, alors j'ai envie de dire qu'on s'en tape.

Edit : design aujourd'hui disponible sur ma boutique :

powered by Spreadshirt
powered bySpreadshirt
Deadpoule Tee shirts

Elle est pas belle la vie ? :D

Imagine la suite - Participation #3 : Téfette

Rédigé par Waz / 09 mars 2016 / Aucun commentaire

Salut ma petite religieuse au café ! Nouvel épisode de "Imagine la suite"... Pour rappel, les épisodes précédents : Elodie et quarkup. Et si tu ne sais pas de quoi je parle, va voir l'histoire d'origine et puis le "concours"

On rembobine une fois de plus : Pierre se réveille après une soirée arrosée, sur un bateau. Il ne sait pas comment il est arrivé là, il n'y a rien ni personne aux alentours, il n'a pas faim, pas froid, il est complètement paumé. Et maintenant, voici comment Téfette imagine la suite...

Hagard, il détourne le regard de l'horizon et pose les yeux sur sa montre. L'écran est éteint. Pierre était pourtant persuadé d'avoir changé la pile récemment.
Il décide de s'asseoir quelques instants sur la banquette la plus proche pour essayer de se ressaisir et démêler le flot de sentiments et souvenirs qui l'assaillent.
La tête entre les mains, il essaie tant bien que mal de se remémorer les derniers instants avant de se retrouver sur ce bateau.
Le bar, le comptoir à l'ancienne avec son distributeur de cacahouètes, le bruit du baby-foot dans la salle voisine, son verre de martini. Il était avec... avec... son nom lui échappe... pourtant il est sûr de le connaître. Même son visage, qui lui semblait clair l'instant précédent, devient flou également. Seule sa voix et l'air qu'il chantonnait subsiste encore: "How does it feel, How does it feel, To be on your own...With no direction home"
Cette personne savait-elle donc exactement ce qu'il allait se passer ? Pourquoi est-il ici ?

Lire la suite de Imagine la suite - Participation #3 : Téfette

We are family

Rédigé par Waz / 28 février 2016 / Aucun commentaire

Salut mon petit comprimé de paracétamol - ouais c'est pas la grande forme. Comme j'en avais marre de voir une de mes vieilleries dans le salon de mes parents, je me suis motivée et je leur ai pondu un dessin au même format (raisin : 50x65).

Le challenge du jour : dessiner tout un lot de personnages que je n'ai pas spécialement l'habitude de représenter, sur un grand format (argh), sur un papier pas vraiment adapté à l'aquarelle (argh argh).

Il me faut des gros feutres pour les contours, et je sais que les miens bavent méchamment avec l'eau. Je suis donc restée sur les contours au crayon dans un premier temps.

Hop, couleur faite avec un mix d'aquarelle et de feutres Promarker. J'attends que ce soit bien sec et je passe aux contours noirs.

Pour le coup je regrette un peu d'avoir repassé les contours : le feutre noir contraste un peu trop avec les couleurs délicates de l'aquarelle, et le résultat semble très fade. C'est un peu mieux après un nouveau passage aux Promarker, mais bon.

Et voilà. Papa-Maman ont eu pitié et l'ont encadré quand même <3 On se retrouve avec une p'tite BD dès que j'ai retrouvé un peu de courage (et de temps).

Les réflexions à la con de Chéridamour #2

Rédigé par Waz / 07 février 2016 / Aucun commentaire

Salut mon petit saucisson à l'ail ! Aujourd'hui je te livre un monologue de Chéridamour, apparemment fort inspiré par le montage de meubles Ikea.

Chéridamour tente d'emboîter des pièces de meuble Ikea et dit 'avec un peu de bonne volonté, ça finit toujours par passer'

et Chéridamour d'ajouter que la bonne volonté, ça ferait un super nom pour un lubrifiant

*s'éloigne sur la pointe des pieds*

Et puisque tu me lis assidûment, tu sais que ce n'est pas la première fois que je surprends une réflexion à la con de Chéridamour)... Je crois que je tiens une nouvelle rubrique :D

Speedpainting Archer

Rédigé par Waz / 26 janvier 2016 / Aucun commentaire

Salut mon petit donut au miel ! Je me suis dit qu'il était temps de me lancer dans une oeuvre une tentative de peinture de plus grande envergure. Entends par là que j'ai craqué sur une toile 100x50 [Edit : il y a une erreur de calcul, ça devait être plutôt du 80x40 !] dans un moment de faiblesse, et que maintenant que je l'ai sur les bras, et bien... Chiche (note que jusqu'ici j'ai uniquement travaillé sur du 20x20 sur la reine des neiges, et les Starcrafts... Gloups).

Pendant ce temps-là à Vera Cruz, Chéridamour me faisait découvrir Archer, une série animée "adulte" (pas un truc cochon hein, juste le discours et quelques scènes NSFW) méconnue par chez nous. Ce n'était pas gagné d'avance : le style est particulier, l'animation est un peu rudimentaire au début, et de base je ne suis pas fan des trucs d'espionnage. Mais pourtant, je suis très vite devenue accro : cette série est absolument géniale.

Si tu ne connais pas, voici un aperçu (désolée, c'est en anglais non sous-titré... En français c'est la misère, je n'ai trouvé que cette mini bande-annonce de France 4)

Passons aux choses sérieuses. Il y a huit personnages principaux, c'est facile à répartir sur le tableau... en plus je retombe sur du 20x20. J'ai donc soigneusement marqué les limites sur la toile (au passage, les grandes toiles premier prix, bah c'est pas droit). On fera avec.

toile divisée en 8

Ensuite, au boulot ! J'ai dégainé l'adhésif de masquage Fallout (que j'ai vite abandonné pour un rouleau de meilleur qualité), les tubes de peinture et les Posca.

Ça te dit, un petit speedpainting ? J'ai tout filmé (et mes cheveux en bonus) rien que pour toi, et comme je sais que tu n'as pas la journée, je t'ai accéléré ça en x250 :

Bon du coup, ça a l'air facile comme ça, mais dans la vraie vie, chaque portrait m'a pris en moyenne deux heures. Et voilàààà :

toile 100x50 avec les portraits de Sterling Archer, Lana Kane, Cheryl Tunt, Doctor Algernop Krieger, Cyril Figgis, Malory Archer, Pam Poovey et Ray Gillette

Special thanks to Chéridamour qui, face à ma flemme, a pris les pinceaux pour refaire le fond de Pam (en haut à droite), et qui a dégainé Audacity pour rallonger proprement le thème musical. Et puis je vais bien réussir à lui refourguer une couche supplémentaire sur les fonds de Sterling et de Lana (tout à gauche) !

Pense à faire tourner si ça t'a plu ! <3

Imagine la suite - Participation #2 : quarkup

Rédigé par Waz / 20 janvier 2016 / Aucun commentaire

Salut ma petite truffe pralinée ! On continue encore un peu sur "Imagine la suite". Si tu l'as loupée, je t'encourage à lire la participation d'Elodie. Et n'oublie pas que tu as jusqu'à la fin du mois de janvier pour que je te publie ici et que j'illustre ton histoire !

Allez, on rembobine au début : Pierre se réveille après une soirée arrosée, sur un bateau. Il ne sait pas comment il est arrivé là, il n'y a rien ni personne aux alentours, il n'a pas faim, pas froid, il est complètement paumé. Et maintenant, voici comment quarkup imagine la suite...

Pierre est maintenant réveillé... mais depuis combien de temps ? Il ne saurait déjà plus le dire.
Le ciel est gris, il n'a ni faim, ni froid, ni le mal de mer. C'est d'autant plus étrange qu'il est d'ordinaire sujet à la nausée.
Il refait sans cesse le tour de l'horizon, mais rien ne se dessine sur cette ligne de mort entourant son frêle esquif.

Une secousse. Une vibration traverse l'embarcation. La mer est d'huile, et pourtant le craquement terrifiant de toutes les planches du bateau n'était pas une hallucination.
Tel une enclume, il reste figé. Pétrifié, il observe la coque. Est-ce une goutte ? Une brèche, une fuite ? Suis-je en train de sombrer ?
...
La pression est de plus en plus grande. Pierre est un roc, accroché à sa coque. Une boule remonte du fond de ses entrailles. Un frisson lui traverse la moelle épinière.
"J’avais pourtant regardé tout autour..."

Lire la suite de Imagine la suite - Participation #2 : quarkup

Imagine la suite - Participation #1 : Elodie

Rédigé par Waz / 18 janvier 2016 / Aucun commentaire

Salut ma petite galette à la frangipane ! Pas de petite BD tout de suite (mais bientôt, hein, promis). A la place, tu te souviens de la fois où j'ai lancé un concours et puis j'ai pas eu le temps d'annoncer les résultats ?

Non ? Alors va d'abord lire l'histoire d'origine et puis le lancement du concours. Et puis si t'as la flemme, bah en gros imagine un mec, Pierre, qui se réveille après une soirée arrosée, sur un bateau. Il ne sait pas comment il est arrivé là, il n'y a rien ni personne aux alentours, pas faim, pas froid, complètement paumé. Et invente la suite. Enfin si tu veux hein, j'suis pas ta mère moi.

Tout ça pour dire que je me suis pris un léger bide - mais ça va, j'assume - avec seulement deux courageux participants à l'heure actuelle (voire une troisième qui se profile). Ce qui fait que du coup, j'ai décidé d'illustrer les deux (ou les trois... roh, tu suis, un peu ?)

On ouvre donc le bal avec la chouette histoire de ma petite soeur d'amour Elodie, qui m'a plutôt épatée sur ce coup-là. Voici donc comment elle imagine la suite...

Il n'a pas faim, pas soif, pas froid. C'est comme s'il était hors du temps...

Après réflexion, il ne ressentait qu'une seule chose. Une douleur dans sa poitrine. Une douleur indescriptible.

"Reste calme" se dit-il. "Je ne dois pas paniquer".

Ayant besoin de réponse, il s'organisa.
Première étape, fouiller le bateau.

Il n'était pas spécialement marin et n'a pas de bateau. Ne sachant pas comment un bateau est organisé, il décida d'aller de l'extérieur vers l'intérieur. Après quelques temps, il ne put faire qu'un constat amer. Le bateau n'était pas très grand. Il semblait s'agir d'un voilier constitué d'une cabine simple. Pas de nourriture, pas de vêtement, pas d'objet particulier... ou presque. A dire vrai, il n'avait trouvé que deux choses : une canne à pêche, installé, hameçon dans l'eau, et un coffret.

Lire la suite de Imagine la suite - Participation #1 : Elodie