Wazart

Tranches de vie (true story) : Anecdotes (très) fortement inspirées de fait réels

Carnet de voyage London-Killarney 2018 - 30

Rédigé par Waz / 07 février 2019 / Aucun commentaire

Tu as loupé un épisode ? Va (re)voir tous les posts "Londres/Killarney 2018" !

Dans la transcription, j'ai traduit directement mon anglais pas forcément très correct. Ça fait moins à lire ;-)

une aquarelle de deadpool qui se fait engueuler en attrapant un chapeau, moi qui discute avec un employé

Il y a trois ans, on était encouragés par l'employé à toucher les objets, ouvrir les tiroirs... Aujourd'hui, tout est soigneusement rangé, et Deadpool-stagiaire se fait même enguirlander par le Bobby de l'entrée alors qu'il attrape un chapeau qui traîne et demande à sa mère de le photographier.

- Le musée commence dès l'entrée de la maison. Ne touchez à rien !

J'attrape un employé et je lui demande si la politique a changé, et si oui : pourquoi ? Des vols ?

- Oui, ça m'a surpris quand j'ai commencé à travailler ici. Un ancien employé m'a dit qu'il était autorisé de toucher les objets partout dans le musée. J'en ai parlé au propriétaire et il n'était pas au courant. A vrai dire, il a eu l'air horrifié quand il a appris ça ! Haha.
- Oh mince. J'ai eu du bol alors. Merci !

La double-page suivante était constituée des tickets de caisse, d'un Polaroid de Chéridamour et moi devant la porte avec les chapeaux de Sherlock Holmes et John Watson sur la tête et de calligraphie très approximative... Ce n'était pas intéressant ni joli (l'essentiel aurait été flouté) donc je la fais sauter !

Carnet de voyage London-Killarney 2018 - 29

Rédigé par Waz / 06 février 2019 / Aucun commentaire

Tu as loupé un épisode ? Va (re)voir tous les posts "Londres/Killarney 2018" !

une aquarelle avec une fille qui parle au téléphone, deadpool avec un chapeau de sherlock holmes, un collage d'un petit sac papier vendu à la boutique du musée sherlock holmes

Une jeune femme s'obstine à parler dans le haut-parleur de son téléphone. Ça nous fait glousser.

*écouter ici, parler là : la téléphonie pour les nuls*

Chéridamour a loupé le musée de Sherlock Holmes il y a 3 ans. On va donc rattraper cette lacune...

Il y a un ado déguisé en Deadpool "Stagiaire X-men" juste devant nous dans la file. Ndlr: après discussion il s'avère qu'il revenait d'une convention en ville et n'avait pas eu l'occasion de se changer avant de venir visiter le musée.

Carnet de voyage London-Killarney 2018 - 28

Rédigé par Waz / 31 janvier 2019 / Aucun commentaire

Tu as loupé un épisode ? Va (re)voir tous les posts "Londres/Killarney 2018" !

- Bizarre... Il bouge pas depuis tout à l'heure...
- P'tet qu'il médite ?
- Ou bien il dort ? Ou il est mort ?
- Ou alors il est en train de chier.

Boy, that escalated quickly. (ndlr: c'est un meme, ça se traduirait en "Oulah, ça a vite dégénéré").

Puis... le retour du Prêt-à-Manger ! (ndlr: + dessert chez Burger King 🍔).

Carnet de voyage London-Killarney 2018 - 27

Rédigé par Waz / 30 janvier 2019 / Aucun commentaire

Tu as loupé un épisode ? Va (re)voir tous les posts "Londres/Killarney 2018" !

Je ne sais pas comment vont vieillir les feuilles dans mon carnet, surtout avec des polaroïd à côté... Mais bon, il faut vivre dangereusement ! 🤠

On demande à changer de chambre, et bien sûr l'employée n'est pas au courant. Elle nous propose la chambre 112, quand elle sera libérée vers 10h.

En attendant, on fait un saut chez Starbucks, et on se dégourdit les jambes en partant à la recherche de Kyoto Garden.

C'est petit mais extrêmement joli et reposant, et le reste de Holland Park autour est super agréable. On y passerait des journées.

Carnet de voyage London-Killarney 2018 - 26

Rédigé par Waz / 29 janvier 2019 / Aucun commentaire

Tu as loupé un épisode ? Va (re)voir tous les posts "Londres/Killarney 2018" !

Se faire ch*** à dessiner la chambre, juste parce qu'on a la flemme de dessiner un type lambda. Je ne sais pas si j'y ai gagné en termes d'effort, on va dire que oui ?

En rentrant, Chéridamour tente de se prendre une bonne douche, mais l'eau est bouillante. Il appelle l'accueil et l'employé propose de monter, mais ne se bouge pas. Il faut alors descendre le chercher et le traîner au troisième étage via le petit ascenseur branlant, pour qu'il nous explique qu'il faut forcer comme un gros bourrin sur le mitigeur.

- Good night ! I'll tell the manager you want another room tomorrow morning. (ndlr: Bonne nuit ! Je dirai au manager que vous voulez une autre chambre, demain matin).
Spoiler : il n'en fera rien.

Cromwell International Hotel = caca
Heureusement qu'on a des boules Quies. (ndlr: parce que l'isolation est pourrie et qu'on entend aussi bien la circulation dehors que les disputes et ébats des voisins)

Lundi 17 septembre
Londres