Wazart

mugs

DIY : des tasses (mal) décorées aux feutres Posca

Rédigé par Waz / 16 août 2016 / Aucun commentaire

Salut ma petite galinette cendrée ! Comme tu as pu le voir souvent ici, j'aime les feutres Posca (et si tu te poses la question : non, je ne détiens aucun partenariat avec aucune marque). Ils sont très pratiques pour dessiner/écrire sur moultes surfaces : tissu, toile, carton... Par exemple, j'ai testé sur des bocaux de verre, ça tient plutôt pas mal, et ça s'efface facilement avec un peu de nettoyant à vitres. Impec pour conserver le thé en vrac !

Mais mieux encore, il paraît que la déco devient permanente lorsqu'elle est réalisée sur porcelaine avec cuisson ! Cela dit, après quelques recherches sur internet, j'ai constaté que :

  • Les avis semblent mitigés sur le résultat...
  • Apparemment la peinture tient mieux sur un mug de moins bonne qualité (moins de vernis).
Message reçu, j'ai donc chopé deux tasses pas chères chez Ikea.
Première étape : bien nettoyer et dégraisser les bousins :

Bon, des mugs, j'en ai déjà plein à la maison. Du coup hop, ce sera pour le boulot. Et comme un seul me suffit, autant les assortir pour être copain-de-mug avec mon frangin (qui est apprenti dans mon équipe). Je suis partie sur des illustrations très simples, parce que j'aurais bien eu la rage d'avoir passé des heures sur un truc foiré !

J'ai mis un peu de texte de l'autre côté, pour tester le rendu. Texte que j'ai, disons, un peu improvisé, et qui est donc parfaitement de traviole et pas régulier pour deux sous. J'ai repassé certains endroits pour tenter (vainement) de lisser le tout, mais, forcément, ça ne fait pas de miracles. Il aurait suffi que je dégaine le nettoyant à vitres et que je recommence, mais la flemme toussa j'ai courageusement choisi d'assumer le côté "fait main".

Et hop, un petit tour au four, 45 minutes à 120°C.

Je coupe le four, je laisse refroidir, c'est pas trop mal. Et puis je passe un coup de torchon sur les mugs, et là, c'est la caca c'est le drame : la peinture s'est barrée partout où j'avais repassé le feutre. Foque.

Heureusement, ça tient un peu mieux la route côté dessin, vu que la couche de peinture est plus fine (un seul passage).

Quelques semaines d'utilisation quotidienne plus tard, c'est bien, mais pas top. La peinture s'en va à la moindre égratignure avec l'ongle, la cuillère, ma b...

Du coup, bof. Ça peut rester intéressant pour des objets décoratifs, qu'on manipule peu, genre un vase, une figurine... Mais pour de la vaisselle utilisée au quotidien, c'est loin d'être l'idéal !

Après, il paraît que la marque Sharpie tient mieux la route. Mais pour ma part, je m'en tiendrai probablement aux mugs à faire imprimer en ligne (okay c'est plus cher, mais ça me laisse plus de libertés et c'est moins la flippe à faire). Par contre j'ai bien envie de tester la résistance des Posca sur les vêtements... Stay tuned !