Wazart

Bandes dessinés :

Tu retrouveras ici toutes les anecdotes dessinées. Et si tu te poses la question : oui, c'est souvent très inspiré de faits réels !

CR Savoie 2019 - #7

Rédigé par Waz / 03 mai 2020 / Aucun commentaire

Envie de (re)lire depuis le début ?

Rhâ, tout est complet. Enfin, sauf... Quoi ? Vous voyez, l'hôtel spa cinq étoiles, juste à côté du guichet de tout à l'heure ? Ce serait ouf !! Mais c'est trop cher... Je craque mon slipe : "... et puis merde, on ne vit qu'une fois. On y va. Je vous invite." ... et frangine suit le mouv : moitié... moitié ! On négocie le tarif pour une grande chambre 6 personnes. Salle de bain avec baignoire, balcon + terrasse avec vue sur la montagne, grand lit. Ben... ça va pas ? J'me sens un peu comme la nouvelle-riche dans le film Titanic... Ruinés pour ruinés, on se chope des maillots à la réception du spa. Ils n'ont plus ma taille. Ra-na-fout. Je VEUX nager !! Complexes : 0 - Piscine/spa : 1. C'est quasi désert. Le pied intégral. Vue Mont Blanc, jacuzzi fauteuils piscines et grotte de glace <3

On parle insultes en langues étrangères... Et sinon en russe, je connais "cyka blyat", j'crois que ça veut dire un truc genre "putain de merde". Haaaan... Excellent ! On sort à regret, le temps de se trouver un restaurant bien savoyard (et gras). puis on rentre tranquilou à l'hôtel. Moman fait preuve de bravoure... Tu sais, j'ai réfléchi... ça me fait peur, mais ton frère rêve de faire de la motoneige... Je vais faire un effort. Ok ! je vais réserver, alors ! Allez hop, c'est parti ! On réserve un parcours découverte aux saisies. "Pour ceux qui veulent rouler tranquille et/ou qui n'ont jamais pratiqué la conduite d'une motoneige". Parfait ! Frangin et moi retournons profiter du spa jusqu'à l'heure de fermeture, tandis que môman et frangine se détendent dans la chambre. Puis on remonte : tout le monde au pieu ! Roon ZZZzzz.... Enfin une nuit où chacun a un vrai lit ! et ça c'est cool... <3

 

A nouveau, je précise que je ne touche rien de personne pour ces publications - je dois être un peu con, en fait ! 😆 Mais bref, comme je l'ai déjà dit : c'est une chose de râler sur un établissement qu'on n'apprécie pas, mais faut pas oublier de parler aussi de ceux qu'on aime bien.

ET celui là était plutôt très très cool (rien que le spa, y'a encore beaucoup à en dire 😍). Allez, juste pour le plaisir des yeux, quelques photos - bon, elles proviennent de leur site, je n'ai pas pensé à en faire sans personne dessus et j'ai pas très envie de m'afficher en maillot de bain.

CR Savoie 2019 - #6

Rédigé par Waz / 13 avril 2020 / Aucun commentaire

Envie de (re)lire depuis le début ?

"La personne vous a mal conseillés ??" Vu l'heure sur les billets, vous êtes tombés sur moi. Je vous ai expliqué tout ce que vous aviez à savoir. C'est non. (porte-de-prison no jutsu). Mais non, vous nous av-- C'est non. Pfff... bon. Pssst ! C'était fichu d'avance, elle n'est pas exactement connue pour son amabilité... pas vrai ? C'est rien de le dire... Tant pis, on va rentrer. C'est frustrant, mais y'a pas mort d'homme.
Attendes. Je vois bien que vous êtes de bonne foi. Oh ! C'est... c'est quoi ? Ces méfaillons vous mèneront jusqu'en haut... Mais attention, ils ne fonctionneront que demain matin, à 8h pile. Ni avant, ni après. Et pas un mot à l'autre bêcheuse, là... compris ? Allez salut ! C'est très gentil à vous, merci !! Trop sympa !! Mais je ne sais pas si on est beaucoup plus avancés, au final...
On va devoir étudier nos optinos. Pour ça, rien de tel qu'un salon de thé très chic. Avec nos dégaines de ploucs et nos pompes trempées.Bon, alors. On peut simplement laisser tomber et rentrer. On perd la moitié des forfaits. Sinon, on revient demain, très très tôt. Il faut repayer le train. Ou enfin, on dort ici. Les billets de train seront encore valides demain... Mais il faut payer l'hôtel. L'hôtel nous séduit pas mal... Ne serait-ce que pour avoir une vraie bonne nuit de sommeil...

A l'instar du malentendu avec la guide l'année précédente, je pense que la dame a cru qu'on essayait de la lui faire à l'envers, et elle s'est braquée direct. A moins qu'elle ne se soit vexée que l'on remette en question sa compétence de guichetière.

Frangin et moi n'étant pas fan des conflits, nous sommes restés en retrait. Frangine et Môman se sont montrées un peu directes, mais elles sont néanmoins restés très polies de bout en bout. En vain. J'imagine que l'employée avait eu sa dose de touristes relous pour la journée, et qu'elle avait très envie de rentrer chez elle. Ou qu'il s'agissait tout simplement d'une connasse d'une personne dotée d'un caractère peu avenant. Ou un joyeux combo des deux, allez savoir. Toujours est-il que nous sommes tous les quatre très reconnaissants d'avoir croisé le chemin du "génie de la lampe".

CR Savoie 2019 - #5

Rédigé par Waz / 03 avril 2020 / 2 commentaires

Envie de (re)lire depuis le début ?

Mais bon, je prends mon courage à deux mains, et on remonte avec calme et dignité. "Pas l'escalier de la muerte !! Je veux rester à la grotte !!) Bon, la vérité c'est qu'on a croisé plusieurs personnes qui étaient à peu près aussi sereines que moi... on a même réussi à faire rire une jeune fille en pleurs à cause de la peur ♥

Retour en haut : on retrouve Môman noyée dans une vague de touristes, voire un tsunami. "help (légère agoraphobie)" - on s'accorde une pause repas tardive à la cafet' le temps de laisser redescendre la foule. Nous prenons ensuite la direction de la file d'atttente pour l'aiguille du midi. "Mais heu... y'a personne ?"

On aperçoit alors-- "chuttt !! Et si cette personne avait des ennuis à cause de nous ?" "Ah ouais, pas con." Ahem. On aperçoit alors le génie de la lampe, qui nous explique que le dernier départ a eu lieu il y a belle lurette. L'aiguille du midi : c'est mort. "Vu l'heure à laquelle vous êtes arrivés, vous aviez très peu de chances de pouvoir faire les deux visites..." "... et les billets ne sont valables qu'un jour." "Peut-être qu'on peut voir au guichet ?"

Comme pressenti, j'ai bien sûr oublié de colorer mes cheveux sur les dessins... Tant pis, de toute façon ça s'est vite estompé.

A ce propos, et à la demande générale, une photo de mes superbes cheveux bleus vert dégueulasse :

Et sinon d'autres photos bonus, que j'ai peut-être déjà postées ou non... J'ai la flemme de vérifier. Le plateau de Bellevue, à côté de St Gervais, donc, et que j'ai a-do-ré :

La vue depuis la cafet à la mer de glace à Chamonix, juste avant la descente via l'escalier de la muerte :

Et pour finir, l'entrée/sortie de la grotte de glace en bas desdits escaliers :

CR Savoie 2019 - #4

Rédigé par Waz / 28 mars 2020 / Aucun commentaire

Envie de (re)lire depuis le début ?

y'a le temps - viiiite - devinez qui va poireauter une bonne grosse demi-heure dans le hall... "Non mais imagine. Une catastrophe, genre, le tramway détaille. C'est la panique, au-dessus du vide, mais on se sauve les uns les autres et on s'en tire tous indemnes..." "Mais arrêteuh, tu vas nous porter la poisse !" "Ce serait troooop classe !!" "Mais STOP !!"

On arrive en haut. Sans encombre. "Ah ouais." "ça claque, hein ??"  Puis on laisse môman en haut, et on s'entasse dans une cabine de la mort pour entamer la descente vers la grotte de glace. Pour infos ça a cette gueule-là : c'est haut ! Je gère, je gère... (go pro). Toujours. la. même. erreur. (cf CR futuroscope)

Puis on se tape 550 marches. Sur du putain de grillage. Dans le putain de VIDE. Pour info ça a cette gueule-là. Je gère pas je gèRE PAAAS !! (-15°C) Des marqueurs ponctuent notre descente. Ce sont les hauteurs successives du glacier. La déprime. On arrive enfin à la grotte. C'est très beau, et impressionnant ! Qu'est-ce que tu fais ? Je viens de tilter qu'on allait devoir remonter. J'abandonne. Je vis ici maintenant.

Merci Frangine qui portait sa GoPro, dont j'ai pu tirer un screenshot plus potable que les 2-3 photos tremblotantes que j'ai pitoyablement tenté de prendre.

Je suis très très sujette au vertige, et pourtant je m'obstine à m'y confronter sans arrêt (enfin ça dépend, parfois y'a pas moyen, clair et net !). Preuve en est durant ma visite du Futuroscope avec cet horrible toboggan, ainsi que ce sol en verre à Chambéry...d'ailleurs, tu peux relire tout le compte-rendu de cette année-là en entier : je-suis-ma-so, je te dis !