Wazart

Sticker DIY

Rédigé par Waz / 15 juillet 2021 / Aucun commentaire

Préambule : quand j'ai lancé ce blog, j'utilisais le tutoiement pour des raisons que j'expose dans ma FAQ. Mais aujourd'hui, et bien... je ne sais pas, je trouve que j'ai l'air ringard, plus très naturelle, voire agaçante. Je pense que je vais arrêter de le faire dans les articles (mais hé, vous restez mes p'tites paupiettes d'amour). Ça ne change évidemment rien pour les commentaires et discussions !

Allez, assez de blabla : on veut des STICKER MAISON que diable ! 🤩 Pour ça, il va falloir piller le bureau et la cuisine :

  • 📒 de quoi dessiner, ou imprimer des modèles trouvés sur internet ;
  • 🧻 de l'adhésif transparent, le plus large possible (type "pour les cartons") ;
  • 📜 du papier cuisson alias "papier sulfurisé" ;
  • ✂️ des ciseaux.

Etape 1 : dessiner (ou imprimer) les stickers, merci Captain Obvious. Je suis partie sur du Promarker (feutres à alcool), seule technique pour laquelle je pose d'abord la couleur, puis le trait - car sinon ça bave. Petit "work in progress", quand j'ai commencé l'encrage :

... et le résultat une fois l'encrage terminé. Et j'avais temporairement paumé mon Pentel (feutre à pointe souple et donc à épaisseur variable), donc j'y suis allée au Pilot (pointe dure, épaisseur fixe). Le résultat est un peu à l'arrache, avec le brouillon bleu qui se voit trop sous la couleur... mais hé, en même temps j'étais là pour expérimenter !

Etape 2 : découper les p'tits stickers (qui sont pour le moment juste des bouts de papier, évidemment). Personnellement j'ai laissé un contour blanc autour car ça simplifie le découpage (on "lisse" les bords)... mais ce n'est pas obligatoire. Si vous préférez découper au plus proche, je vous conseille néanmoins de faire les contours bien épais, pour éviter de mordre dans les dessins !

Etape 3 : zut, j'aurais dû prendre des photos intermédiaires. Mais bon, le process n'est pas très compliqué :

  1. Couper une feuille de papier sulfurisé assez grande pour contenir tous les stickers bien espacés ;
  2. Coller des bandes d'adhésif sur le papier sulfurisé, de manière à couvrir la feuille ;
  3. Disposer les stickers sur l'adhésif - ça ne colle pas, ils sont juste posés : c'est normal ;
  4. Recouvrir le tout d'adhésif.

On obtient donc un joyeux sandwich "papier sulfu / adhésif / dessin / adhésif", qui ressemble à ça : 

Etape 4 : on découpe une dernière fois les stickers. Cette fois, il est indispensable de laisser une bordure de scotch/papier cuisson tout autour, pour bien maintenir le dessin entre les deux couches du sandwich d'adhésif.

Etape 5 : y'a plus qu'à ! On décolle le papier cuisson comme on le ferait avec le dos d'un autocollant classique, et on s'amuse !

Ta-da. Faites-moi signe si vous essayez cette technique (que je n'ai absolument pas inventée, cela va sans dire) !

Sur ce, je vais me remettre sur des choses pas super montrables pour le moment, mais je devrais publier quand même par-ci par-là durant l'été. J'ai mon compte-rendu de "road trip" à scanner, et puis je dessine des petites choses pour la chaîne Twitch de Frangine... Enfin dans tous les cas : passez un très bon été, prenez soin de vous... et on se retrouve au plus tard à la rentrée ! 👋

Moumoune : Récap des stories Instagram

Rédigé par Waz / 08 juillet 2021 / 2 commentaires

Comme tout le monde n'est pas sur mon Instagram, tu as peut-être loupé toutes mes stories où on voit ze real Moumoune en guest star. Mais comme je t'aime bien, je t'ai compilé tout ça dans une unique vidéo avec un peu de zizique.

C'est plus sympa en plein écran - et oui, c'est filmé à la verticale... parce que c'est pour Instagram, donc très majoritairement pour les mobiles !). C'est parti ? C'est parti !

Moumoune : un voyage inattendu (4/4)

Rédigé par Waz / 07 juillet 2021 / Aucun commentaire

ENFIN, ça y est : on boucle l'histoire de Moumoune - en avance sur les réseaux sociaux, pour le coup ! Cela dit, je ne m'interdis pas de lâcher quelques strips ponctuels plus tard, pour parler de boites de Tampax et autres (ce teasing rholala).

Pour retrouver l'histoire depuis le début et dans les meilleures conditions : go lire la version intégrale !

Waz, serrant le chat dans ses bras: "On t'aime trop mon moumoune, tu vas tellement nous manquer...". Moumoune : "help". TOC TOC ! (on frappe à la porte). Chéridamour : "... bon, ben tu ouvres ?". Waz, d'une petite voix tremblante : "oui-oui...".
Voisine : "Bonjour ! J'ai bien vu votre petit mot à propos de Jerry !". Waz, en pensée : "Première fois qu'on se parle... la honte...". Voisine : "C'est drôle, parce qu'avec mon compagnon, on parlait justement de venir vous voir la semaine dernière...". Waz, voix chevrotante : "Haha, oui le timing, hum...". Voisine : "ça me fait vriament bizarre de le voir dans votre salon... Vous savez, Jerry m'a suivie de Normandie, c'est mon tout premier chat !".
Voisine : "Il s'est adapté au deuxième chat... Mais depuis qu'on a le chien, il refuse d'entrer chez nous, rien à faire. Je ne l'avais pas vu en intérieur depuis deux ans, ça me perturbe haha ! On a remarque que vous preniez soin de lui, et il l'air de se plaire chez vous. Du coup on se disait que, heu... si ça se trouve... vous aviez envie de l'adopter ?". Waz et Chéridamour abasourdis.
Voisine : "Enfin, vous n'êtes pas obligés ! C'est juste qu'on veut qu'il soit heureux avant tout, et que ce soit le plus pratique pour vous...". Waz et Chéridamour immobiles ("System error, rebooting"), hurlent "MAIS OUI GRAVE !!". Waz et Chéridamour avec le papier de l'Icad : "C'est NOTRE MOUMOUNE !!".
Il a 7 ans. C'était un "P" (pour "pucé"), pas une tache dans son oreille... La voisine nous a donné tous les papiers, le suivi du véto, des photos de lui chaton... Epilogue : On l'a bien sûr conduit chez le vétérinaire. C'était juste une allergie : une p'tite piqûre et c'est reparti ! Antipuces, antiparasites, vermifuge, vaccin : check ! (dessin de Moumoune pas ravi, se prenant une piqûre dans le fion). Waz et Chéridamour, attendris devant le chat : "C'est notre Moumoune ? C'est notre Moumoune. Notre Moumoune...". Le chat, ronronnant : "Il reste du jambon ?".

Voilà voilà. Je rappelle pour les deux du fond qui n'ont pas suivi : c'est malheureusement/heureusement basé sur du vécu. J'ai bien sûr immensément honte de la façon dont on a (absolument pas) géré cette affaire... ce n'est pourtant pas faute d'avoir passé des heures à chercher comment proposer à nos voisins d'adopter Moumoune sans que ce soit complètement déplacé de notre part. Je les imaginais, en boucle, refuser d'un air gêné, nous rire au nez ou nous envoyer promener (à raison hein). Mais qu'ils prennent l'initiative en se disant que, décidément, ça devait être casse-pied pour nous... Jamais, JAMAIS, je n'aurais osé rêver d'un dénouement pareil. Parfois, les choses se passent bien, tout simplement, et par ces temps de Covid, putain c'que ça fait du bien !

(Side note : on a bien sûr enfilé des masques également, lorsque notre voisine est passée nous voir... Je ne les ai pas dessinés parce que je voulais me lâcher sur les expressions de visage ! 🤫)

Pour rappel, vous pouvez liker et partager cette histoire sur les réseaux sociaux, ça fait toujours super plaisir :

Merci d'avoir suivi l'histoire de Moumoune ! Je sais déjà que je vais dessiner cet été... Mais je ne suis pas sûre d'avoir des choses à montrer d'ici la rentrée (et puis faut que je décroche un peu). Dans le doute : on se revoit au plus tard en septembre ! 👋 Bon été à tous, prenez soin de vous !

Poupée Waz-Been, collection Waz-Habits

Rédigé par Waz / 25 juin 2021 / Aucun commentaire

Interlude dans l'histoire de Moumoune, avec cette petite illustration qui m'a procuré pas mal de fun :

Et pour celles et ceux qui ont ressenti de la peine pour moi en voyant cette illustration : tout va bien, c'est pour rire ! C'était juste une façon rigolote de mettre en scène mon personnage (et, certes, d'extérioriser la frustration d'être arrivée bien après la bataille 😆).

Rendons à Shyle Zalewski (@superalienninja) ce qui appartient à cette talentueuse personne : je suis bien sûr partie de sa propre illustration :

Moumoune : un voyage inattendu (3/4)

Rédigé par Waz / 21 juin 2021 / Aucun commentaire

Allez hop : quatre nouveaux strips de l'histoire de Moumoune... où je fais durer le suspense hinhin 😈 .

Relire l'histoire depuis le début, sur l'intégrale

Chéridamour : "En même temps, on est pas très malins... Un chat bien portant, en bonne santé, pas de puces...". Aurore : "Ben a posteriori c'était évident, mais bon heu...". Moumoune, ronronnant : "bon c'est pas le tout, mais j'ai la dalle moi". Waz et Chéridamour : se regardent en haussant les épaules avec un regard gêné. Moumoune : miaulement interrogatif.

Octobre 2020. Waz, le chat sur les genoux : "On est toujours pas allés voir les voisins". Chéridamour : "En même temps c'est délic... attends, il a encore pété, non ?". Novembre. Chéridamour : "Bon, faut vraiment qu'on se bouge.". Waz : "Oui... heu... ok, allez, on va lesv voir ce week-end ?". Décembre. Chéridamour, le chat sur l'épaule : "T'es consciente que plus on attend, plus c'est dur ?". Waz , pleurant et en colère : "Mais laisse-moi faire l'autruche, bordel. Et c'est le titre de ta sextape, en plus".

Février 2021. Moumoune, un point chauve sur le flanc : "ça caille ici, non ?". Waz : "Plus le choix, on doit se sortir les doigts, là". Chéridamour : "Je suis d'accord, mais on lui dit quoi au véto ? C'est délicat...". Waz, angoissée : "C'est décidé. On va parler aux voisins.". Chéridamour : "Ben il passe sa vie chez nous, ils ont dû s'en rendre compte de toute façon...".

Waz, en panique : "Bon allez, on va leur expliquer que... leur dire heu... raaah mais j'ose pas !". Chéridamour : "idem...". Waz : "ça suffit. On est des adultes responsables. On doit agir en tant que tels.". Chéridamour : "tu as raison, on peut le faire ensemble". Chéridamour et Waz (grosse lâche jusqu'au bout) glissant un mot dans la boîte aux lettres des voisins en s'assurant de ne pas être vus : la technique du ninja couard.

Quel suspense insoutenable (non) ! On se retrouve dans un mois pour les 4 strips suivants ou sur...