Wazart

Travaux manuels

Pour une broderie de plus

Rédigé par Waz / 30 mai 2022 / Aucun commentaire

On continue le rattrapage avec une nouvelle broderie, où je me suis essayée à l'illustration avec ma désormais traditionnelle petite Inktonaute. Cette broderie a élu domicile chez un proche 😊

Voir toutes mes broderies >

Et un rapide "step by step"... je n'ai malheureusement pas le loisir de bricoler un gif animé comme les fois précédentes, mais ça reste amusant de voir l'évolution de la broderie :

Et voilà, une de plus au compteur... et j'ai toujours autant l'impression de faire n'imp. Mais ça a le mérite de me détendre !

Broderie, le retour et la contre-attaque

Rédigé par Waz / 17 janvier 2022 / 2 commentaires

Vous vous souvenez de ma première broderie ? J'ai récidivé. Deux fois.

Je n'ai pas encore trouvé le courage de me lancer dans le broderie d'une illustration (ça viendra, je pense). Donc pour le moment je m'en tiens aux petites fleurs cucul... et je me venge sur le texte pour compenser 🤓

Je vous présente donc mon second essai de broderie, wesh :

Je me suis même fendue d'un modeste GIF "making-of" pour l'occasion :

Je rappelle au passage que je n'ai absolument aucune idée de ce que je fais. Mais ça a le mérite de me détendre, donc j'ai renouvelé l'expérience, avec cette fois une citation du Janitor dans l'excellentissime série TV Scrubs : "Pas de pantalon, pas de problème".

Et à nouveau le gif "work in progress" qui va bien :

J'ai éclusé ce que j'avais comme matos, mais il est fort probable que j'en refasse dès que j'aurai l'occasion de choper ce qu'il faut... Stay tuned.

Broderie "Tamquam Nudus Esses"

Rédigé par Waz / 21 août 2021 / Aucun commentaire

Pauvre de moi, je suis tombée sur un kit de broderie et j'ai craqué. Jamais touché à ça de ma vie, mais il y a un début à tout je suppose. J'ai tenté de broder la devise de notre foyer à Chéridamour et moi-même : Tamquan Nudus Esses ("vis comme si tu étais tounu", pour rappel - sisi j'en ai déjà parlé sur mon illustration de la Coronamaison).

J'ai donc tracé à l'arrache le "design" sur le tissu, avec un stylo effaçable de type friction, pour que l'encre puisse disparaître avec un coup de fer à repasser (ndlr - j'ai toujours pas essayé à l'heure qu'il est... j'espère que ça marche !)

Ensuite j'ai fixé le cercle-bidule en bois, là, de façon à tendre le textile :

Et puis, et bien, je crois que j'ai brodé. Dommage, le texte est un peu petit... et ce n'est pas écrit "fesses" en bas, c'est juste que j'avais commencé à tracé le premier e de "Esses" bien trop à gauche.

Et... voilà le résultat.

C'est pas complètement pourri, c'est loin d'être bien. "Bien mais pas top", en somme ? Mais c'était très relaxant à faire, donc la petite vieille en moi me chuchote qu'on devrait remettre ça au plus vite.

Sticker DIY

Rédigé par Waz / 15 juillet 2021 / Aucun commentaire

Préambule : quand j'ai lancé ce blog, j'utilisais le tutoiement pour des raisons que j'expose dans ma FAQ. Mais aujourd'hui, et bien... je ne sais pas, je trouve que j'ai l'air ringard, plus très naturelle, voire agaçante. Je pense que je vais arrêter de le faire dans les articles (mais hé, vous restez mes p'tites paupiettes d'amour). Ça ne change évidemment rien pour les commentaires et discussions !

Allez, assez de blabla : on veut des STICKER MAISON que diable ! 🤩 Pour ça, il va falloir piller le bureau et la cuisine :

  • 📒 de quoi dessiner, ou imprimer des modèles trouvés sur internet ;
  • 🧻 de l'adhésif transparent, le plus large possible (type "pour les cartons") ;
  • 📜 du papier cuisson alias "papier sulfurisé" ;
  • ✂️ des ciseaux.

Etape 1 : dessiner (ou imprimer) les stickers, merci Captain Obvious. Je suis partie sur du Promarker (feutres à alcool), seule technique pour laquelle je pose d'abord la couleur, puis le trait - car sinon ça bave. Petit "work in progress", quand j'ai commencé l'encrage :

... et le résultat une fois l'encrage terminé. Et j'avais temporairement paumé mon Pentel (feutre à pointe souple et donc à épaisseur variable), donc j'y suis allée au Pilot (pointe dure, épaisseur fixe). Le résultat est un peu à l'arrache, avec le brouillon bleu qui se voit trop sous la couleur... mais hé, en même temps j'étais là pour expérimenter !

Etape 2 : découper les p'tits stickers (qui sont pour le moment juste des bouts de papier, évidemment). Personnellement j'ai laissé un contour blanc autour car ça simplifie le découpage (on "lisse" les bords)... mais ce n'est pas obligatoire. Si vous préférez découper au plus proche, je vous conseille néanmoins de faire les contours bien épais, pour éviter de mordre dans les dessins !

Etape 3 : zut, j'aurais dû prendre des photos intermédiaires. Mais bon, le process n'est pas très compliqué :

  1. Couper une feuille de papier sulfurisé assez grande pour contenir tous les stickers bien espacés ;
  2. Coller des bandes d'adhésif sur le papier sulfurisé, de manière à couvrir la feuille ;
  3. Disposer les stickers sur l'adhésif - ça ne colle pas, ils sont juste posés : c'est normal ;
  4. Recouvrir le tout d'adhésif.

On obtient donc un joyeux sandwich "papier sulfu / adhésif / dessin / adhésif", qui ressemble à ça : 

Etape 4 : on découpe une dernière fois les stickers. Cette fois, il est indispensable de laisser une bordure de scotch/papier cuisson tout autour, pour bien maintenir le dessin entre les deux couches du sandwich d'adhésif.

Etape 5 : y'a plus qu'à ! On décolle le papier cuisson comme on le ferait avec le dos d'un autocollant classique, et on s'amuse !

Ta-da. Faites-moi signe si vous essayez cette technique (que je n'ai absolument pas inventée, cela va sans dire) !

Sur ce, je vais me remettre sur des choses pas super montrables pour le moment, mais je devrais publier quand même par-ci par-là durant l'été. J'ai mon compte-rendu de "road trip" à scanner, et puis je dessine des petites choses pour la chaîne Twitch de Frangine... Enfin dans tous les cas : passez un très bon été, prenez soin de vous... et on se retrouve au plus tard à la rentrée ! 👋

Magnet Final Space

Rédigé par Waz / 22 mars 2021 / Aucun commentaire

Motivée pour une séance de tri dans mon matériel de loisirs créatifs, je suis retombée sur un lot de plastique magique (mais si, ces feuilles translucides sur lesquelles on dessine, puis que l'on passe au four pour qu'elle rétrécissent et durcissent !). Ni une, ni deux, j'ai établi une liste de tout ce que je pourrais bricoler avec ce matériel... et j'ai commencé en douceur, en reproduisant simplement Avocato, un personnage de la génialissime série d'animation "Final Space".

Zéro prise de tête : j'ai bêtement décalqué le design. Je me suis souvenue que les couleurs avaient tendance à foncer à la cuisson (j'imagine que c'est parce que les pigments se tassent avec le rétrécissement de la surface) donc j'y suis allée mollo avec les crayons de couleurs.

C'est à ce stade que je me suis rendu compte que j'avais oublié de retourner le modèle... Et c'est bien dommage, car après cuisson, c'est l'envers de la feuille qui est le plus joli. Mais bon, tant pis !

On découpe le bousin, en arrondissant les coins pour ne pas se griffer dessus une fois qu'il sera durci ! Et paf, au four.

Oups, je n'ai pas pris en photo le côté brillant... Comme je viens de l'expliquer, c'est cette face qui met les couleurs le plus en valeur ! Mais comme j'ai oublié de retourner l'image avant de la décalquer sur la face mate, et bien la fameuse face brillante montre le dessin "à l'envers". Et si tu dessines un tant soit peu, tu sais parfaitement que l'envers est toujours un peu moche. C'est d'ailleurs une excellente technique pour repérer les défauts d'un dessin : le regarder dans un miroir, ou par transparence devant une fenêtre ou une lampe !

Qu'à cela ne tienne : j'ai appliqué une couche de vernis pour gouache sur la face mate, puis j'ai déterré un kit de résine que j'ai enfin pu étrenner afin de reproduire l'effet brillant, "glossy", du dos.

Bon c'est heu... expérimental. Note à moi-même : mettre moins de résine d'un coup, parce que ça s'est craquelé au milieu. Mais tant pis, il est cool quand même mon Avocato <3

Je voulais en faire un magnet pour le mettre sur le frigo... Mais le plastique étant translucide, on verrait la partie aimantée du dos. J'ai donc soigneusement recouvert la silhouette du personnage avec du Posca blanc sur le dos, avant de découper des petits bouts de ruban aimanté et les coller de façon à ce qu'ils ne mordent pas sur la partie transparente. Et ta-da !