Wazart

Making-of : Posts contenant un step by step, un making of ou une vidéo accélérée...

Draw this in your style #3 (NSFW)

Rédigé par Waz / 16 janvier 2021 / Aucun commentaire

Pour la troisième fois, mon dessineux comparse @pumpkyns_and_co m'a proposé une session de "Draw this in your style" (i.e. réinterpréter le dessin d'un·e autre artiste, sur son initiative).

>> Revoir tous mes "Draw this in your style" <<

On part cette fois sur des jolies courbes rebondies avec cette sublime illustration originale de @kinkykarrot (attention, compte plutôt NSFW ! 👀) que voici :

Je vais écourter le suspense et montrer tout de suite le résultat, histoire que tu n'aies pas à scroller sans fin si mon blabla ne t'intéresse pas :

Cette fois, j'ai osé me réapproprier le dessin, au lieu de rester trop proche de l'original. Le résultat n'est pas sans imperfections, mais j'en suis plutôt contente, surtout compte tenu du fait que je sens arriver une période d'artblock avec ses gros sabots !

L'artblock ? Kézako ?

C'est l'expression anglaise pour "blocage artistique" (le mot "art" me semble beaucoup plus large en anglais qu'en français, il sonne moins pompeux à mes oreilles quand il s'agit de ma modeste pratique personnelle). Également connue comme "le syndrome de la page blanche", c'est donc une période récurrente connue et souvent crainte de toute personne ayant une pratique créative régulière, et qui se traduit par une baisse momentanée de motivation, d'inspiration, et de capacité à produire quoi que ce soit de correct. Un passage à vide artistique, en somme.

Je dessine beaucoup en ce moment pour le travail donc ça a tendance à pomper ma créativité, et si on y ajoute la fatigue post-fêtes de fin d'année et la morosité ambiante due au coronavirus, c'était à prévoir.

Mais pas de panique : dans ces moments, il ne faut pas se mettre la pression ! Je vais recharger mes batteries - ou comme le dit si bien Jake Parker, mon compte en banque créatif - à coup de "tout sauf du dessin" : de la lecture (je suis sur la saga du Sorceleur et je kiffe), des séries TV, du piano, du tricot, du jeu vidéo, des balades, du repos... et ça repartira tout seul au bout d'un moment. Pas besoin de forcer.

Pourquoi avoir persisté avec ce challenge ?

Parce que malgré tout, j'en avais envie. Aussi, parce que ce genre de dessin me sort de ma zone de confort, et c'est également une façon de venir à bout d'une période d'art block. Pour le coup j'ai dû persévérer : je voulais réaliser ce dessin avec mon style "sérieux" ("chiadé" comme le nomme gentiment Chéridamour) à la gouache - pour pousser le côté "sortie de confort" - et ce fut un échec. Je me suis bien gardée de le poster sur les réseaux sociaux, mais allez, ici c'est chez moi donc je vais te le montrer un peu plus loin.

La difficulté avec la gouache, c'est qu'il faut que je réalise un croquis très léger (pour éviter que les traits ne se voient sous la peinture car je ne pourrai pas les gommer ensuite). Puis il faut appliquer la peinture, qui est opaque : je perds donc alors le détail des contours, puis je réalise le tracé à la toute fin, un peu à l'aveugle et sans filet. C'est à l'opposé de mon process habituel, où j'encre par-dessus un croquis bien visible, puis je gomme, puis je mets en couleur. Une photo du bousin en cours de route :

(un jour je te parlerai de la notion de "ugly stage" en peinture !)

Moralité : on voit carrément trop mon croquis au crayon jaune qui dégueule de partout, l'anatomie et les proportions sont à l'ouest, il y a plusieurs endroits du tracé qui me déplaisent (la bouche, le nez etc... ) et cerise sur le gâteau, je me suis trompée en écrivant le pseudo de l'artiste d'origine d'où ce superbe rectangle noir. Mais bon, réussi ou non, c'est un excellent exercice !

Soyons clairs : je ne viens pas à la pêche aux compliments, j'ai fait et je ferai bien pire. C'est juste que... bleh (ces jambes omg). J'ai ensuite tenté de le redessiner sous Photoshop en me basant sur ce premier essai, mais le mojo était parti. Donc j'ai pris une toute autre direction, en faisant appel à mon style plus "BD/cartoon", et cette fois j'ai réussi à sortir le dessin que tu as vu plus haut, en me faisant plaisir au passage (façon de parler, je te vois venir espèce de dégôlasse).

Voilà, faute de jolis dessins, je me suis vengée sur le blabla, comme il m'arrive de le faire de temps à autres. J'ai lu récemment que "les blogs BD sont morts" (ce qui m'a donné la désagréable impression d'arriver largement après la bataille 😥), et on dirait bien qu'avec les réseaux sociaux, les blogs tout court soient devenus un peu has been... mais au final, ça me plaît d'avoir mon espace privé ici. Autant en profiter quand j'ai quelque chose à raconter, à la longueur que je veux, au format que je veux, sans me soucier de la censure ou de l'algorithme de mise en avant ! Et certes, le sujet de l'art block a été traité maintes et maintes fois... mais on s'en fout, non ?

Cela dit, je vois fleurir par-ci par-là des posts qui rappellent l'importance d'avoir un site personnel dans ce monde de plateformes propriétaires, qui ont le droit de vie ou de mort sur nos contenus (n'en déplaise à Trump, huhu) et leur format. Qui sait, peut-être que les blogs auront une seconde jeunesse un jour ? On peut rêver 🤪

En tout cas merci à toi qui a eu la patience de me lire jusqu'ici ! 😘

Distributeur de dosettes : le retour

Rédigé par Waz / 14 janvier 2021 / Aucun commentaire

On se dit bonne année quand même, mais je pense que cette fois je vais passer mon tour sur le dessin de carte de voeu. Peut-être pour 2022 allez ! 🤷‍♀️

Bref, je fais un passage éclair pour poster des photos de mon nouveau petit distributeur de dosettes (y'en a un qui a disparu par le plus grand des mystères). On est passés des dosettes plastiques rigides aux papier, donc comme ces dernières sont bien rondes, il n'y a plus vraiment besoin de rajouter l'entaille verticale (sauf peut-être pour voir combien il en reste, certes).

Et hop, droit au but avec le résultat :

Cette différence d'ouverture verticale mise à part, c'est le même process que j'avais appliqué la première fois (tu peux le revoir ici) à savoir :

  • Soigneusement nettoyer un tube de Pringles ;
  • Faire une entaille en bas ;
  • Recouvrir le bousin de deux couches de gesso (facultatif) ;
  • Puis de deux couches de peinture acrylique noire ;
  • Un coup de Posca blanc (parce que les Posca c'est le bien - non je n'ai pas d'actions chez Posca) ;
  • Deux couches de vernis ;
  • Et voilà, t'as plus qu'à te servir une petite tasse pour étrenner le bousin !

Tu noteras peut-être que le "design" est un vilain repompage de plusieurs trucs random trouvés sur Internet. D'habitude j'évite, mais pour le coup je ne voulais pas y passer plus d'une heure, et c'était pour un truc complètement perso donc... yolo.

Quelques photos prises durant le process (comme j'avais déjà fait un making-of et que c'était sur un coup de tête, je n'en ai pas fait beaucoup) :

Je regrette presque de l'avoir verni ! C'était sympa en brut aussi finalement, et comme c'est de l'acrylique, je pense que ça doit tenir pas trop mal ? Heh.

J'ai aussi bricolé des étiquettes rondes à placer sous l'opercule en plastique transparent, pour savoir quoi qui n'est dans quel tube.

Et voilà. Si tu veux essayer ce DIY (aka "do it yourself" aka "fais-le toi-même" aka "bricolage de schlag"), j'avais fait un tuto/making-of complet : "Pringles hack : Porte-dosettes Tassimo" que j'avais fièrement repompé de Pinterest. Tu noteras donc que ça fonctionne aussi parfaitement pour les dosettes Senseo (non j'ai pas d'actions ni chez l'un ni chez l'autre). Si d'aventure tu te lances, montre-moi le résultat, ça me fera bien plaisir ! La bise (un coucou de la main à six mètres de distance, donc) et courage pour ce nouveau couvre-feu, ouééé...

Des nouilles / Draw this in your style #1 / Instadump #20

Rédigé par Waz / 17 décembre 2020 / 2 commentaires

Bon, c'est un post un peu décousu qui t'attend... Mais la variété, c'est bien aussi, non ?

Bye bye la Savoie... et à bientôt j'espère !

Le compte-rendu de Savoie est terminé, plié, rangé... et j'ai galéré, donc je ne serai pas fâchée si tu trouves un peu de plaisir à relire toute l'aventure, voire partager à ton entourage !

J'ai hésité à monter une vidéo et/ou (re)poster quelques photos de vacances... Mais finalement je crois qu'il est temps de passer à autre chose. Je reposte donc juste les deux photos "work in progress" du CR parce que je les trouve rigolotes :

Un carnet de plus dans la collection, donc :

Voilà, on va dire qu'on a fait officiellement le tour du sujet... jusqu'à ce que j'y retourne, bien entendu. C'est que je veux la faire, moi, cette rando en raquettes ! Mais il faut attendre que ça se tasse ^^'

Des nouilles ?

Sans transition : avec Chéridamour on aime bien mettre nos pâtes dans des conteneurs en plastique rigide de chez Ikéa, parce que c'est plus joli (et que j'ai tendance à déchirer les emballages n'importe comment - team "pas de patience" RPZ). Le hic : se souvenir du temps de cuisson pour chaque paquet... J'aurais pu l'écrire sur chaque boîte à coup de feutres Posca mais pas sûre 1/ que la peinture tienne à l'usage, et 2/ qu'elle puisse être effacée quand on change de variété. On aurait pu découper l'info de chaque paquet de pâtes... mais c'est relou et souvent écrit en petit. Du coup jusqu'ici on s'en est sortis avec de bêtes Post-it :

Mais on a trouvé des porte-étiquettes en plastique (chopés chez Bureau Vallée). Je me suis donc cassé le f amusée à faire un joli design, et on a imprimé ça sur du papier bristol, en recto/verso pour minimiser le nombre de papelards... en superposant des valeurs différentes hein, sinon ça sert pas à grand chose. Puis on a percé un trou pour accrocher les étiquettes inutilisées sur un crochet fixé à l'étagère histoire d'éviter qu'elles se baladent. Et voilà :

C'est une sorte de Ikea hack, si on veut ? Et vu qu'on est des feignasses, je ne te montre pas les étiquettes sur le crochet. Pas parce que j'ai la flemme de faire une photo, non. Parce qu'on a la flemme de poser le crochet. Voilà voilà.

(Non mais oui, on se calme, bien sûr qu'on va le faire rhôôôô)

Draw this in your style

@pumpkyns_and_co, mon courageux compagnon d'Inktober, m'a proposé ce challenge conjoint : redessiner ce superbe dessin de @MaryVomit (chouette pseudo) dans nos styles respectifs. Je précise qu'il s'agit d'un challenge global (taggé #DrawThisInYourStyle ou #DTIYS pour les intimes), et que la dessinatrice a bien entendu proposé son illustration dans ce but.

L'illustration d'origine, qui est donc de MaryVomit si t'as bien tout suivi :

Et ma version :

Rétrospectivement, c'est un peu idiot de "dessiner dans mon style" une illustration par le biais d'une technique que je n'utilise JAMAIS à savoir : l'encre de chine. Mais bon, j'me suis amusée et j'ai envie de dire que c'est tout ce qui compte !

Si tu veux satisfaire ta curiosité, je t'encourage à aller admirer la version de Pumpkyns : elle est très très chouette.

Random

Un p'tit dessin que j'ai fait aux Promarkers pour faire plaisir à une amie :

Et enfin, un autre p'tit dessin que j'ai fait pour Maliki quand j'ai reçu le fabuleux Tome 3 de son recueil de blog <3 :

... et maintenant ?

Maintenant ? Alors déjà c'est les fêtes de fin d'année, et même s'il n'est pas dans mes habitudes de me torcher la gueule, et même si ça va être encore plus calme avec ces histoires de covid et de couvre-feu, j'ai quand même pris quelques jours de congés durant lesquels je vais sans doute lever un peu le pied. Puis... et bien, pour être tout à fait honnête, j'ai un très beau projet qui se profile, sauf qu'il est encore un peu tôt pour en parler. Cela dit, tu peux compter sur moi pour te SAOULER avec ça très bientôt !

Sur ce, prends bien soin de toi et de tes proches, et passe d'aussi bonnes fêtes de fin d'année que possible. On se retrouve en 2021 !

Freelance : portraits BD à l'aquarelle

Rédigé par Waz / 15 juillet 2020 / 2 commentaires

Je sais, j'ai dit que je faisais une pause mais le travail n'attend pas ! Je viens de terminer une double commande d'illustration qui m'a été passée (pas très) récemment. J'ai peu de temps en ce moment, et comme c'est du tradi, j'avais très peur de foirer... J'ai été plutôt longue à la détente, d'où un énième merci aux commanditaires qui ont été trèèès patients, et absolument adorables.

Pour le premier dessin, il s'agissait de représenter leur petite, face à leur lapin nain qui a toujours l'air à moitié véner (c'est pas exagéré, j'ai vu les photos !). Quant au second, ils souhaitaient apparaître tous les deux aux côtés de leur bout de chou. J'ai donc griffonné quelques propositions pour choisir le concept de chaque illustration :

J'ai tout de même proposé des alternatives pour le premier dessin, mais le couple avait une idée assez précise de ce qu'il voulait - et c'est tant mieux ! Ils ont donc bel et bien retenu l'idée 1 pour le premier dessin, et à nouveau l'idée 1 pour le deuxième.

Une fois les pistes choisies, il est temps d'attaquer les choses sérieuses. On est bien donc sur deux illustrations, à l'aquarelle (soit, peu de droit à l'erreur), représentant quatre personnages qui sont censés ressembler à leurs alter egos IRL. Tout ce que j'aime (non). Tu la sens, la sérénité ? Ben si tu la trouves, tu me préviens parce que moi je cherche toujours.

Brouillon numéro 1 (je ne montre que les versions finales, il y a eu peu d'allers-retours) :

Une fois le brouillon validé, passage à l'encrage :

Et enfin mise en couleur.
Les aquarelles - les miennes en tout cas - rendent toujours moins bien en photo ou scan qu'en réalité : il est temps que j'en fasse mon deuil !

Pas de bol, j'ai oublié de la scanner ou de prendre une photo plus élégante quand je l'ai terminée. Il faudra se contenter de ça ! 😅

Et donc, la seconde illustration, cette fois avec le couple et la petite. Madame ayant changé de coupe de cheveux entretemps, c'est donc sur son nouveau look que je suis partie :

Ils ont insisté sur certains détails : les lunettes, les boucles d'oreilles et le petit écart des dents de Madame, la forme de la bouille de la petite et le fait qu'elle n'ait pas encore de dents, la pilosité de Monsieur etc. A nouveau, je suis passée à l'encrage :

Puis à la mise en couleur :

Celle-ci, j'ai pensé à la scanner (et donc, bouffer les couleurs au passage) :

Et voilà ! Ce n'est déjà pas évident en numérique, alors en traditionnel... forcément, je vois plein, PLEIN, de défauts, que je vais m'abstenir d'énumérer, et que je ne peux pas corriger comme je le ferais sous Photoshop. Frustration. Mais cette adorable petite famille étant, elle, satisfaite du résultat, je vais enfin pouvoir souffler et lever le pied pour l'été ! 😎

Ça me fait penser à trois commandes, toutes d'une même cliente en 2018, et que je ne crois pas avoir publiées sur ce blog. Les photos me font grincer des dents quand je les vois avec le recul, mais il faut assumer 😅

Il y a peu, j'ai raconté à ma mère que je venais de foirer un plat (bon en même temps, soupe de petits pois, j'ai cherché la merde, je reconnais). Ce à quoi elle a répondu : "Ah, ben c'est rassurant de voir que tu ne réussis pas tout ce que tu fais, quand même !". Ma petite maman, voici mon grand secret : des ratés, j'en fais plein, beaucoup, tout le temps. C'est juste que je m'abstiens généralement de les afficher 😂 Mais allez, celui-là c'est cadeau.

C'était sans doute devinable de par les tenues un peu vintage des personnages: la commanditaire souhaitait une version "BD" de la photo de mariage de ses parents, pour leur anniversaire. Et bien que les intéressés aient eu un peu de mal à se reconnaître (😂), ça a bien plu quand même, puisqu'elle est revenue à la charge en commandant une photo de belle-famille :

Forcément, les personnages vus de loin : c'est moins compliqué. Et à nouveau, le résultat a été bien accueilli, car elle est revenue à la charge avec une ultime commande, pour sa belle-mère (la personne tout à droite du dessin ci-dessus). Je me souviens avoir recommandé du feutre pour le texte, mais la personne a préféré du crayon de couleur, et je crois que c'est elle qui a proposé les lettres multicolores pour l'aspect "grain de folie" :

Heureuse du résultat, elle m'a envoyé quelqu'un qui voulait, cette fois, une aquarelle représentant tout un groupe de personnes (une quinzaine, de mémoire ?). Je refuse rarement une commande, mais là j'ai estimé le temps de boulot, puis le montant avec mon tarif dérisoire de l'époque... et j'ai déclaré forfait. Nope nope nope.

Voilà qui clôt cette série de commandes d'aquarelles. Je le dis souvent : transposer des personnes réelles dans mon "style" (si je peux prétendre en avoir un), je trouve ça SUPER DIFFICILE : j'ai trop la pression pour prendre réellement du plaisir pendant la réalisation. Or, ça représente l'essentiel de mes commandes 😅 Raison de plus pour ne pas plus travailler pour des clopinettes - bon, en vrai je m'améliore sur ce point, mais y'a encore du taf quoi.

Et surtout, il faut qu'on arrête - moi la première - de se sentir nul quand on voit de jolis dessins, desserts maison, clichés de vacances ou que sais-je encore sur internet : bien souvent, pour une réussite, il y a certainement eu beaucoup de ratés qu'on ne verra jamais. Ou un coup de bol, ou de gros moyens, ou beaucoup d'expérience : bref, autant de choses auxquelles on aurait bien tort de se comparer. Si tu as envie de dessiner ou de peindre : fais-le, et kiffe. Au final, c'est la seule chose qui compte vraiment. Et si tu as peur de foirer, pense à ce que disent souvent mes parents (oui je raconte ma vie, c'est mon blog en même temps) : "Y'a que ceux qui font rien, qui font pas de conneries". Sur ces sages paroles, je lâche mon clavier, et je retourne faire les miennes ! Peace ♥️

Quelques news + instadump #17

Rédigé par Waz / 08 juillet 2020 / 6 commentaires

Hey ! Je n'ai pas posté depuis un moment, autant que je donne quelques nouvelles ! Et j'aime autant te prévenir : ce post est un hénaurme pavé.

TL;DR : Pause estivale, reprise du compte-rendu de Savoie à la rentrée. Tenir un journal et un tracker d'activités c'est bien. Photos de dessins, de bouffe et de paysages.

Ça avance la BD sur la Savoie ?

Bof. Entre le boulot et le freelance, j'ai moyen le temps/envie d'avancer ce gros projet en ce moment. Et comme l'an dernier, je m'interroge sur l'intérêt de publier sur les réseaux sociaux... de publier sur un blog BD, des années après qu'ils soient passés de mode... de publier tout court... Bref, je vais à nouveau passer en mode avion le temps de l'été. Mais j'espère bien reprendre ce compte-rendu à la rentrée ! Et en attendant tu peux toujours relire le début.

Covid et confinement

Je passe rapidement sur les angoisses et frustrations, que tu as sans doute vécues aussi. Mais à côté de ça, Chéridamour et moi avons eu l'immense chance de pouvoir télétravailler (à deux, c'est très cool) et, en bonne introvertie, je retire donc aussi pas mal de positif de cette période.

Ainsi, j'ai pris une nouvelle habitude : tenir un journal. Ça a l'air très con (d'ailleurs je me suis sentie très con de le faire), mais nous vivons une crise inédite, et je voulais en garder une trace. Parfois ce que je note est très factuel ("j'ai tondu, j'ai bu un café au soleil"), parfois c'est plus personnel, en fonction de mon humeur.

Logiquement, j'ai décidé d'arrêter le journal peu après le déconfinement... Mais récemment je m'y suis remise, car j'ai compris que ça m'apportait pas mal de choses au quotidien :

  1. Je prends conscience de mes journées au lieu de voir filer les semaines à toute vitesse ;
  2. Quand je me relis, ça me rappelle les petits délires, les coups de chance, les compliments, les gentilles attentions... autant de choses que j'aurais probablement oubliées sinon ;
  3. De fait, ça m'apprend à mieux repérer et apprécier ces choses positives au quotidien;
  4. Positiver OK, mais quand quelque chose me contrarie, je le note aussi. Ça m'allège sans saouler personne, et avec le recul, le sujet me paraît souvent ridicule/exagéré... du coup je relativise, et je me sens mieux !

En cours de route, j'y ai ajouté un tracker de mes activités quotidiennes. A la base, je voulais juste voir à quoi j'occupe - ou non - mes journées. Et je me suis rendu compte que, finalement, ça m'encourage à faire autre chose que rester sans y penser devant des séries ou sur Twitter. Au passage, petit disclaimer : glander c'est très bien aussi, voire nécessaire parfois, et chacun fait bien ce qu'il veut... mais pour le coup, ma petite personne trouvait du réconfort à l'idée de pouvoir retirer quelque chose de productif de cette épidémie. Cela dit, j'ai passé un deal avec moi-même : ne pas culpabiliser les jours un peu "vides", car parfois, ne rien faire est simplement ce dont j'ai besoin.

Il a quelle tête, ce tracker ? C'est juste une grille toute bête, que je remplis quotidiennement avec mon journal :

Hormis pour la première colonne, les couleurs n'ont pas de sens, : je voulais juste m'amuser à faire des dégradés, mais j'aurais aussi bien pu mettre des croix. J'ai choisi les rubriques suivantes, de gauche à droite :

  • Humeur /// Quand c'est un 🙁 qui me vient, j'attends un peu, je revois ma journée, je fais quelque chose d'agréable... Le temps que je revienne, mon humeur s'est souvent améliorée.
  • Activité physique /// Incluant jardinage, ménage, bricolage, promenade, natation... tout ce qui peut me faire bouger ne serait-ce qu'un peu.
  • Piano /// J'ai facilement la flemme, et je peux alors rester une éternité sans jouer... alors que cinq minutes "pour cocher la case" se transforment souvent en une bonne demi-heure ou plus. Et dans le cas contraire, cinq minutes, c'est toujours ça de pris.
  • Dessins & loisirs créatifs /// Peinture, couture, tricot, collages...
  • Lecture  /// J'adore lire, c'est juste que je n'y pense pas forcément... du coup, ça aide.
  • Jeux vidéo /// Idem. Mais c'est chronophage, donc activité que j'envisage en dernier.
  • Extérieur /// Je coche si j'ai passé plus de 10 minutes dehors. Et je me suis réapproprié le jardin, que je n'appréciais pas à sa juste valeur.
  • Méditation /// Autre nouvelle bonne habitude : chaque jour, je prends un quart d'heure pour tout lâcher et me contenter d'être là, sans juger de ce qui est bien ou pas bien. Effet garanti.
  • Météo /// C'était par curiosité, pour voir l'impact sur les autres colonnes.

J'aimerais, dans un avenir plus ou moins proche, transformer la case "activité physique" en "sport"... mais j'avoue que j'ai encore un peu de mal avec l'idée pour le moment 😝 Chaque chose en son temps.

Voilà, en quelques mots, ce que je retire de tout ça : tenir un journal m'aide à me poser, suivre mes activités m'aide à me motiver, et méditer m'aide à trouver de la sérénité. Sur ce, j'arrête le blabla, et je balance des photos insta (+ quelques bonus) parce que le dernier dump date de septembre 2019 !

Des boobs dessins

Donc oui, pas mal de choses à rattraper. A commencer par quelques pétouilles à l'encre : je remplis lentement ce gros bouquin de 642 things to draw, j'ai juste la flemme de montrer les résultats ! Peut-être que je ferai une vidéo si j'arrive un jour à bout de ce pavé...

Bon y'a aussi que les résultats sont très moches, hein, on va pas se mentir.

Du crayon de papier à l'arrache - grand dieux, j'ai été TELLEMENT malade en fin d'année dernière, puis KO pendant des semaines derrière. Je sais que c'est très peu probable, mais je ne peux m'empêcher de me demander si ce n'était pas le coronavirus... et si c'est le cas, pfiou, je compatis avec toutes les personnes qui l'ont chopé !

Empieza el matriarcado !! (La Casa de Papel <3)

Mon BG (<3)

Celui-là, je l'ai pondu en mode automatique. C'est comme si tu desserrais le frein à main de ta tête, et que tu laissais ta main se démerder en roue libre. Libérateur !

Je crois que j'ai pigé comment font les gens qui utilisent plein de couleurs. Il suffit de, heu... ben, utiliser plein de couleurs. Ouais non mais cherche pas, je suis un peu con.

Basé sur un portrait de Line Of Action. Les gens le trouvent chelou alors que je l'aime bien, moi :/

Des boobs !

Le jardin des voisins de gauche. Très gentils (comment ça osef)

Ma terrasse, et nique bien la perspective.

Une rose complètement improvisée, sans crayon [Edit : Hein ? Mais si, avec crayon, on le voit sur les contours en plus. Je raconte n'imp en fait ! ]. J'en suis trop fière.

Aux feutres, pondu à l'arrache au soleil...

Et du joyeux bordel à base d'encre de chine, de crayons de couleur, de stylo à gel, de feutres et de washi tape.

Voilà, je ne montre pas les petits croquis réalisés dans mon journal, parce que c'est pas très intéressant, et puis il faudrait que je coupe le blabla autour... flemme ? Flemme.

De la bouffe !

Et oui, comme environ tout le monde pendant le confinement, j'ai appris à faire du pain. Une recette de baguette rapide et super simple, même pour les gens pas nécessairement doués en cuisine. Comme moi, quoi.

Mon premier essai !

Bon mes baguettes c'est Quasimodo style. Mais elles sont bonnes !

AS-TU VU CETTE MIE PARFAITE

Mais il n'y a pas eu que le pain : j'ai carrément gagné un ou deux levels en cuisine ! J'ai fait aussi de la brioche (sans robot ma gueule), des pains au lait (pas de photos, dommage), du crumble, des jolies salades :

Fake news. En fait c'est un mix entre la brioche et le pain de mie. Mais on l'a quand même défoncée toute chaude avec des barres de Milka ("C'est le titre de ta sextape ?", sera tenté de commenter Chéridamour, "Rachète du Milka et on verra bien" serai-je tentée de lui répondre).

Ouais je mets quelques photos de salade histoire de pas complètement passer pour un gros sac.

Crumble pommes bananes = LA VIE

Pain maison, knackis industrielles, oignons frits et fromage chimique. Et nique le beach body !

Des beignets de chou-fleur. Recette de l'arrière-grand-mère. Trop bon.

Et quelques photos en rab, juste pour le blog : des baghrir, une belle tarte au citron meringuée... et encore des crudités parce que bon, "nique le beach body", certes, mais quand même j'ai pas envie de mourir d'une crise cardiaque dans trois semaines :

Sauce beurre/miel. Trop BON.

J'ai enfin compris qu'il fallait mettre du fucking SUCRE GLACE dans la meringue, bordel.

Ma maman m'a appris qu'un plat s'apprécie avec la bouche... mais aussi avec les yeux (bon faut pas se gourrer, quoi, les carottes dans la rétine c'est pas ouf).

Sponsorisé (en fait, non mais je les aime bien) par le merveilleux Potager de Kervoigen qui a livré pendant le confinement, en faisant bien gaffe <3

Du grand air

Bon, c'est du pré- et post-confinement, car à titre perso j'ai respecté l'interdiction de sortir hors courses et marche autour du pâté de maison (pour des raisons de santé). C'était pas trop dur car je suis telle l'ours dans sa grotte : j'aime qu'on me foute une paix royale. Sur un plan purement social, ça m'a permis, le temps de quelques semaines, de ne pas avoir à décliner d'invitations, ni recevoir personne, ni justifier aucun de ces choix. C'était plutôt reposant.

Trégastel (la presqu'île Renote)

Ploumanac'h ? Mais si, on voit le phare au loin regarde.

Trégastel, la grève blanche. A noter que j'ai pris la photo à l'arrache sur un coup de tête, et qu'elle rend trop bien.

Même jour, même endroit.

Rare image d'un Bernard l'hermite dans son habitat naturel.

Mon père l'appelle fièrement Francis (jeu de mots Ramucho)... sauf qu'on a découvert que c'est une ânesse. Adieu le savoureux calembours !

Une photo que j'ai prise pour montrer le modèle à mes parents... Et je l'ai trouvée jolie donc je lui ai claqué un filtre Insta et je l'ai publiée.

Une allée à Plouisy où on peut lire des poèmes. C'est calme et souvent désert, j'aime bien.

Probablement encore la presqu'île Renote à Trégastel ?

La vue de l'open space ! Ça fait bizarre, puisque je n'y suis pas allée depuis des semaines (j'ai le droit de dire que je ne suis pas absolument impatiente d'y retourner ? non ? bon ben j'ai hâte alors).

La vue en allant à mon cours de Tai Chi Chuan (mais fallait se lever trop tôt... du coup je laisse tomber rholala).

Non mais on fait de belles photos chez Magasin Vert des fois... Les paons viennent aussi de chez eux !

Activités, toussa

Un thé au soleil dans le jardin, avec un bouquin et de quoi dessiner. Je coche combien de cases dans le tracker ? ^^

Un châle qui s'est transformé en chèche faute de laine. Point mousse, première fois que je tricote un truc qui a une autre forme qu'un carré ou qu'un rectangle !

Du coup j'ai voulu step up un peu le game en partant cette fois de la pointe du milieu (j'étais partie de la gauche sur le premier... C'est moins joli du coup). En jersey. Avec des fioritures. Team maso (merci les tutos YouTube quand même !)

Se réapproprier le jardin, ce n'est pas juste dépoussiérer les transats pour se poser le fion dessus. Si je veux cocher le tracker "activité", le jardinage c'est pas mal aussi ! Là des plants de courgette de l'espace (y'a des plants de tomates derrière mais on ne les voit pas)

Des framboisiers (au fond), et des plantes aromatiques, de gauche à droite : menthe, thym, persil et ciboulette <3

Voilà, je vais arrêter là ce bon gros post plein de blabla. Si je ne poste rien d'ici la rentrée : passe un bel été, kiffe bien tes vacances si tu en prends, cheh si t'en prends pas (je déconne c'est mal barré de mon côté), et dans tous les cas, profites-en pour tenir un journal et/ou un tracker, tu verras c'est chouette !