Wazart

Dessin

Vidéo carnet Inktober 2020

Rédigé par Waz / 02 novembre 2020 / Aucun commentaire

Et voilà, Inktober c'est fini ! Je pose ici une vidéo enregistrée un peu à l'arrache avec ma petite môman qui tourne les pages, et moi qui tiens le téléphone à bout de bras pour éviter de me rapprocher... #gestesbarriere #covid toussa toussa...

Qui sait, je motiverai peut-être Chéridamour à faire de même avec ses propres dessins !

Edit : et pouf, un de plus dans la collec' ! Je vais devoir envisager de poser une étagère parce que ça devient short pour tous les faire tenir sur ce petit meuble... 😅

Et voilà, j'arrête avec Inktober... pour cette année. Niark !

Inktober 2020 - Waz Edition (31/31)

Rédigé par Waz / 06 octobre 2020 / 2 commentaires

Edit - Chéridamour s'est aussi lancé dans le challenge ! Voir ses participations

Inktober, c'est quoi déjà ?

Challenge annuel initié par Jake Parker, suivi mondialement par des artistes de tout bord. Ça consiste en un dessin par jour, en suivant une liste de thèmes imposés, à l'encre. Ça fait plusieurs années que je participe : Tous mes Inktober | Inktober2019 | Inktober2018 | Inktober2016 | Inktober2014 (les posts sont dans l'ordre inverse, de 31 à 1)

Quant aux thèmes, voici la liste officielle de cette année :

(Je traduirai les thèmes au jour le jour, pas de panique)

Et c'est quoi les bails cette année ?

J'avais la flemme... Mais je vais me motiver quand même. Du coup voilà ma base de départ :

  • Dessin sur papier gris (carnet Grey Book de Hahnemühle, toujours zéro sponso - lol - j'aime juste bien la marque) ;
  • uniquement à l'encre noire et stylo gel blanc et éventuellement gris ;
  • pour m'aider, cette année j'ai choisi la méthode du "fil rouge" : thème aquatique ;
  • niveau technique : quelque chose d'épuré, pas de décors, pas (trop) de fioritures ;
  • niveau pression : j'y vais à la cool, sans me forcer à faire intelligent / original / drôle ni quoi que ce soit. Ça viendra comme ça viendra.

Sur ce, ben... c'est ti-par.

1. Fish (poisson)

"pas trop de fioriture", a dit la dame. Je trouve le moyen de me foirer, dès le premier jour, sur mes propres contraintes 😂

2. Wisp (brin, mèche)

Non non je n'ai pas déjà abandonné le challenge, je n'ai juste pas eu l'occasion de faire la mise à jour ici ! C'était le thème qui m'inspirait le moins et bien sûr le dessin est raté. Pas grave, au moins c'est fait !

3. Bulky (encombrant)

J'en profite pour rappeler que les poissons ont besoin d'espace, et que ce n'est pas parce qu'ils ont l'air d'aller bien qu'ils se sentent bien. Les petits bocaux à poissons rouges, c'est le mal !

4. Radio

Pfiouuu... avec les deux derniers, je pensais que j'avais perdu mon mojo. Mais c'est revenu !

5. Blade (lame)

Quand on sèche sur un thème, il suffit parfois d'en discuter avec des proches... et on s'aperçoit alors que pour eux, c'est une évidence (et on se demande comment on n'y a pas pensé avant !).

Lire la suite de Inktober 2020 - Waz Edition (31/31)

Instagram dump #19

Rédigé par Waz / 28 septembre 2020 / Aucun commentaire

Hé, comment-ça-va-moi-très-bien-merci-de-poser-la-question ! La gouache reste ma lubie du moment, donc c'est parti pour un nouveau largage d'images tirées des réseaux sociaux. On commence avec un zoli coucher de soleil sur palmiers :

Basée sur cette image de Amazon Scenery Channel :

Puis je me suis lancée un autre essai, à partir de l'une des photos de ma talentueuse frangine (qui ne semble pas avoir d'endroit public pour exposer ses clichés, et c'est bien dommage) :

La photo d'origine :

Et j'ai décidé - avec son accord - de continuer à piquer ses photos pour mes petites gouaches. Je suis donc partie sur un essai plus réaliste, pour changer un peu :

Cliché d'origine, again from Frangine :

Il me restait du jaune à écluser, que j'ai étalé distraitement par pâtés dans mon carnet... je voulais le faire avec les autres couleurs restantes, mais j'ai changé d'avis au dernier moment :

(as-tu repéré l'abeille qui sort du lot ?)
(je suis sûre que oui)

Voilà pour la gouache. Sinon j'ai commandé de nouveaux stickers que je place dans mes colis Vinted (oui je suis sur Vinted, viens jeter un oeil allez viens on est bien !).

Et sinon des gribouilles random :

 

Voilà voilà. Pour ne rien te cacher, je reprends doucement le compte-rendu de vacances en Savoie, mais ça fait un moment que je me le traîne, et j'aimerais bien le boucler un jour... Donc je vais certainement simplifier le récit pour revenir à quelque chose de plus direct, de plus habituel. On se retrouve donc bientôt !

De la gouache (instadump #18)

Rédigé par Waz / 18 août 2020 / Aucun commentaire

Salut mon p'tit poulet, covidé et caniculé - oui j'invente toujours des mots, c'est ma grande passion. Et mon autre passion du moment, c'est la gouache (intro + transition tavu) ! Je parle bien de ce truc en tube qui fait de gros pâtés puis craquèle sur la feuille, tel qu'on l'a probablement tous expérimenté en cours d'arts plastiques. Il s'avère qu'en fait c'est un chouette médium : diluable à l'eau comme l'aquarelle, mais couvrant comme l'acrylique, c'est un mix intéressant des deux techniques.

Du coup comme la BD ne me dit rien pour le moment, j'en profite pour faire des essais et trouver comment qu'on fait. D'abord avec un tuto que j'ai suivi sur YouTube :

Puis je me suis inspirée de l'une de mes propres photos de Kyoto Garden à Londres :

Et je l'ai transposée à la gouache, apprenant ainsi de mes erreurs que la perspective le contraste joue un rôle important dans l'illustration :

J'ai donc récidivé, à nouveau en partant de l'une de mes photos :

J'ai fait une pause "illustration" pour voir ce que ça pouvait donner avec autre chose que des paysages. Chéridamour regardait les Star Wars: The Clone Wars, et sur un coup de tête, je suis partie sur un petit fanart d'Ahsoka. Ce faisant, j'ai appris que je n'aime pas sur-diluer la peinture (cf le fond), et que j'aime bien le rendu des contours directement tracés en couleur à la gouache :

Et enfin, j'ai cette fois emprunté une photo de Hayley Richards, pour repartir sur du paysage :

Voilà où j'en suis de mon périple à la gouache, pour le moment. Il n'est certainement pas terminé : j'ai juste envie de poser ma semaine et partir m'isoler n'importe où pour peindre à longueur de journée. D'ailleurs ça me donne envie de reprendre cette technique de paysages "flat" et de l'appliquer sur une toile à l'acrylique. Juste pour voir 🤔

Sinon, mes autres instatrucs du moment. Ça fait un bail que je dessine dans des carnets type Moleskine, tout simplement parce que ça me permet de l'emmener partout, et que ça regroupe le bazar au lieu de semer des feuilles volantes aux quatre coins de la baraque. Depuis le temps, les carnets s'accumulent et jusqu'ici, je les avais différenciés de manière, disons... très sommaire :

J'ai une idée quant à une façon de les rendre beaucoup plus présentables, mais ça va me prendre pas mal de temps, et pour le moment j'ai un peu la flemme. Du coup, j'ai sorti les Posca noir, blanc et rouge (principalement pour recouvrir les zones qui en avaient besoin), ainsi qu'un stylo-gel doré et un blanc... et j'ai remis de l'ordre dans tout ça :

Je suis plutôt (très) contente du rendu ! Je me demande même si je ne vais pas me contenter de les laisser comme ça...

Par contre je suis chagrinée de constater que mes carnets Talens les plus récents craquent au niveau du dos (les feuillets se décollent), alors que c'est la marque qui propose les carnets rouges et les blancs, avec du papier épais que j'affectionne tant... Peut-être que c'est un lot foireux, donc je ferai potentiellement un essai de la dernière chance, et sinon je me rabattrai sur les Hahnemühle qui sont en noir seulement, mais qui tiennent carrément bien la route. Sinon du Moleskine mais il faut tomber sur le bon papier et je n'ai plus beaucoup de reins à vendre 😩

Info inutile : le superbe carnet Paperblanks (sous le presse-papier et la plume en métal) contient mon compte-rendu du Futuroscope. Hors de question de griffonner dessus ! Et ils ont beau coûter une blinde, s'ils les faisaient en vrai A5 dans le même papier épais non ligné : je n'achèterais plus que ça... mais ils n'ont que des formats à la con, soit trop grands soit trop petits 😭

Voilà pour les projets suivis. Sinon je reste sur la thématique pinceaux, mais à l'aquarelle cette fois :

L'idée, c'était de noircir ensuite tout l'extérieur pour n'avoir que les bestioles à l'aquarelle. Mais finalement je l'ai trouvé chouette comme ça... Donc je ferai l'essai sur autre chose !

Sinon une cabane parce que pourquoi pas (j'ai le sentiment de l'avoir déjà postée... Mais j'ai la flemme de vérifier) :

Et un croquis random :

Je termine en restant sur du random, mais cette fois en photo, avec ces ramen :

La chapelle du coin au soleil couchant :

Et mon andouille de Chéridamour qui m'a customisé des Lego version "50 nuances de Grey" :

Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui (hé, je mets à jour en plein mois d'août alors un peu de reconnaissance, que diable). Bises Check du coude et à bientôt !

 

Freelance : portraits BD à l'aquarelle

Rédigé par Waz / 15 juillet 2020 / 2 commentaires

Je sais, j'ai dit que je faisais une pause mais le travail n'attend pas ! Je viens de terminer une double commande d'illustration qui m'a été passée (pas très) récemment. J'ai peu de temps en ce moment, et comme c'est du tradi, j'avais très peur de foirer... J'ai été plutôt longue à la détente, d'où un énième merci aux commanditaires qui ont été trèèès patients, et absolument adorables.

Pour le premier dessin, il s'agissait de représenter leur petite, face à leur lapin nain qui a toujours l'air à moitié véner (c'est pas exagéré, j'ai vu les photos !). Quant au second, ils souhaitaient apparaître tous les deux aux côtés de leur bout de chou. J'ai donc griffonné quelques propositions pour choisir le concept de chaque illustration :

J'ai tout de même proposé des alternatives pour le premier dessin, mais le couple avait une idée assez précise de ce qu'il voulait - et c'est tant mieux ! Ils ont donc bel et bien retenu l'idée 1 pour le premier dessin, et à nouveau l'idée 1 pour le deuxième.

Une fois les pistes choisies, il est temps d'attaquer les choses sérieuses. On est bien donc sur deux illustrations, à l'aquarelle (soit, peu de droit à l'erreur), représentant quatre personnages qui sont censés ressembler à leurs alter egos IRL. Tout ce que j'aime (non). Tu la sens, la sérénité ? Ben si tu la trouves, tu me préviens parce que moi je cherche toujours.

Brouillon numéro 1 (je ne montre que les versions finales, il y a eu peu d'allers-retours) :

Une fois le brouillon validé, passage à l'encrage :

Et enfin mise en couleur.
Les aquarelles - les miennes en tout cas - rendent toujours moins bien en photo ou scan qu'en réalité : il est temps que j'en fasse mon deuil !

Pas de bol, j'ai oublié de la scanner ou de prendre une photo plus élégante quand je l'ai terminée. Il faudra se contenter de ça ! 😅

Et donc, la seconde illustration, cette fois avec le couple et la petite. Madame ayant changé de coupe de cheveux entretemps, c'est donc sur son nouveau look que je suis partie :

Ils ont insisté sur certains détails : les lunettes, les boucles d'oreilles et le petit écart des dents de Madame, la forme de la bouille de la petite et le fait qu'elle n'ait pas encore de dents, la pilosité de Monsieur etc. A nouveau, je suis passée à l'encrage :

Puis à la mise en couleur :

Celle-ci, j'ai pensé à la scanner (et donc, bouffer les couleurs au passage) :

Et voilà ! Ce n'est déjà pas évident en numérique, alors en traditionnel... forcément, je vois plein, PLEIN, de défauts, que je vais m'abstenir d'énumérer, et que je ne peux pas corriger comme je le ferais sous Photoshop. Frustration. Mais cette adorable petite famille étant, elle, satisfaite du résultat, je vais enfin pouvoir souffler et lever le pied pour l'été ! 😎

Ça me fait penser à trois commandes, toutes d'une même cliente en 2018, et que je ne crois pas avoir publiées sur ce blog. Les photos me font grincer des dents quand je les vois avec le recul, mais il faut assumer 😅

Il y a peu, j'ai raconté à ma mère que je venais de foirer un plat (bon en même temps, soupe de petits pois, j'ai cherché la merde, je reconnais). Ce à quoi elle a répondu : "Ah, ben c'est rassurant de voir que tu ne réussis pas tout ce que tu fais, quand même !". Ma petite maman, voici mon grand secret : des ratés, j'en fais plein, beaucoup, tout le temps. C'est juste que je m'abstiens généralement de les afficher 😂 Mais allez, celui-là c'est cadeau.

C'était sans doute devinable de par les tenues un peu vintage des personnages: la commanditaire souhaitait une version "BD" de la photo de mariage de ses parents, pour leur anniversaire. Et bien que les intéressés aient eu un peu de mal à se reconnaître (😂), ça a bien plu quand même, puisqu'elle est revenue à la charge en commandant une photo de belle-famille :

Forcément, les personnages vus de loin : c'est moins compliqué. Et à nouveau, le résultat a été bien accueilli, car elle est revenue à la charge avec une ultime commande, pour sa belle-mère (la personne tout à droite du dessin ci-dessus). Je me souviens avoir recommandé du feutre pour le texte, mais la personne a préféré du crayon de couleur, et je crois que c'est elle qui a proposé les lettres multicolores pour l'aspect "grain de folie" :

Heureuse du résultat, elle m'a envoyé quelqu'un qui voulait, cette fois, une aquarelle représentant tout un groupe de personnes (une quinzaine, de mémoire ?). Je refuse rarement une commande, mais là j'ai estimé le temps de boulot, puis le montant avec mon tarif dérisoire de l'époque... et j'ai déclaré forfait. Nope nope nope.

Voilà qui clôt cette série de commandes d'aquarelles. Je le dis souvent : transposer des personnes réelles dans mon "style" (si je peux prétendre en avoir un), je trouve ça SUPER DIFFICILE : j'ai trop la pression pour prendre réellement du plaisir pendant la réalisation. Or, ça représente l'essentiel de mes commandes 😅 Raison de plus pour ne pas plus travailler pour des clopinettes - bon, en vrai je m'améliore sur ce point, mais y'a encore du taf quoi.

Et surtout, il faut qu'on arrête - moi la première - de se sentir nul quand on voit de jolis dessins, desserts maison, clichés de vacances ou que sais-je encore sur internet : bien souvent, pour une réussite, il y a certainement eu beaucoup de ratés qu'on ne verra jamais. Ou un coup de bol, ou de gros moyens, ou beaucoup d'expérience : bref, autant de choses auxquelles on aurait bien tort de se comparer. Si tu as envie de dessiner ou de peindre : fais-le, et kiffe. Au final, c'est la seule chose qui compte vraiment. Et si tu as peur de foirer, pense à ce que disent souvent mes parents (oui je raconte ma vie, c'est mon blog en même temps) : "Y'a que ceux qui font rien, qui font pas de conneries". Sur ces sages paroles, je lâche mon clavier, et je retourne faire les miennes ! Peace ♥️