Wazart

Faire-parts de mariage Yann & Patrick

Rédigé par Waz / 11 décembre 2018 / Aucun commentaire

Salut ma p'tite caille. Je fais une mini-pause dans les comptes-rendus pour te montrer quelques créations réalisées dans le cadre du mariage de Binôme.

On commence avec les invitations ! A noter qu'elles étaient imprimées en anglais sur le recto et en français sur le verso... mais je n'ai pas pensé à le montrer sur les photos, et je suis trop feignasse pour ressortir tout le matos donc je te laisserai utiliser ton imagination 😉

Design du faire part : le texte à gauche, et sur la droite, une illustration avec les deux mariés souriants qui se tiennent par les épaules, de la glycine et des drapeaux français et irlandais.

Les mariés ont soigneusement ajouté à la main le nom des invités, au marqueur doré. La petite touche classe 😊

photo d'ensemble du faire-part.

L'éclairage ne rend pas justice au résultat : fichue lampe de bureau... Mais bon, feignasse, matos, toussa toussa, je te refais pas un dessin 😅

close-up du faire-part.

Le souhait de départ des mariés était d'être tous les deux représentés avec leur chat et les alliances. L'idée était de rester dans l'esprit du lieu de leur mariage, avec quelque chose de sobre, classe, qui donne le ton "black tie" (costard-cravate, en somme). Ils avaient également envie d'intégrer un petit clin d'oeil à leurs nationalités respectives, d'où les petits drapeaux !

En bonus, quelques étapes lors de la réalisation. Puisqu'on a ajouté de plus en plus de texte en cours de route, j'ai finalement proposé d'opter pour le format paysage, sans quoi on aurait dû pas mal réduire la taille de l'illustration et/ou tasser le contenu !

 

Carnet de voyage London-Killarney 2018 - 14

Rédigé par Waz / 05 décembre 2018 / Aucun commentaire

Chéridamour et moi en tenues classes, moi qui regarde les jolies irlandaises d'un air grognon, moi qui discute avec l'officiante de cérémonie et qui se retrouve bien emmerdée au moment de signer

On n'est pas nombreux (moins de 60), mais on a l'impression d'être dans une foule. Les irlandaises ont des tenues de folie, des coiffures improbables, c'est incroyable.

- C'est ma plus belle tenue, et pourtant je ne me suis jamais sentie aussi plouc...
- Mais non, allons *Chéridamour trop sexy*

Je fais accidentellement la bise à l'officiante de cérémonie. Qui m'explique qu'il faudra être rapide au moment de signer le registre, sans rester dix ans à lire le reste.

- Grmbl.

On nous appelle à rejoindre la salle de cérémonie dans le penthouse, tout en haut de l'hôtel. La vue est encore plus incroyable. La cérémonie est très émouvante, et j'essuie quelques larmes en priant pour ne pas ressembler à Alice Cooper au moment d'aller signer le registre. J'évite de regarder Patrick et Binôme pour ne pas pleurer non stop.

*Quelques minutes plus tôt...*
- Sign quickly, no reading or looking at the audience ! ("signez rapidement, ne lisez pas et ne faites pas attention aux gens")
- O... okay

*Le moment venu*
- Merde, faut signer ou mettre son nom ? Ils ont pas fait pareil...

Les mariés sont si beaux, ils se regardent avec énormément de tendresse et leurs voix tremblent d'émotion tandis qu'ils énoncent leurs voeux. C'est un moment extrêmement fort, pour tout le monde. Avec des bougies marquées de leurs noms, ils allument une bougie commune, et une commémorative pour leurs parents.

Au début de la cérémonie, on a procédé à un tour de "ring warming". Ça consiste à prendre le petit sachet en tulle contenant les alliances, et à les garder dans tes mains le temps d'avoir une pensée pour les futurs mariés (ou une prière, un souhait, des ondes positives, bref c'est en fonction de ce en quoi tu crois !). Ensuite tu refiles le sachet à ton voisin qui fait de même, jusqu'à ce que ça ait fait le tour des invités. C'est tellement mignon !

Carnet de voyage London-Killarney 2018 - 13

Rédigé par Waz / 02 décembre 2018 / 2 commentaires

En soulevant les tickets de caisse :

N'amour a un coup de coeur pour une photo d'une des îles Skellig. Elle est superbe.

La dame nous fait l'emballage deux fois car on n'a pas réfléchi à la taille de nos valises <3

On rentre se préparer pour la cérémonie. Je ne sais pas quoi faire de mes cheveux donc après 5136 essais capillaires, j'abandonne. Douche + cheveux au naturel, basta. On attrape un taxi fort peu aimable et on monte avec Kévin à l'hôtel spa 5 étoiles de "Aghadoe Heights".

En un mot comme en cent : "wow".

Si tu as envie d'assouvir ta curiosité : il s'agit de cette photo, de Peter Cox, et elle rend encore mieux en vrai :

Les îles Skellig, c'est là qu'ont été tournées les scènes des derniers Star Wars avec Luke Skywalker !

 

Carnet de voyage London-Killarney 2018 - 12

Rédigé par Waz / 28 novembre 2018 / Aucun commentaire

Tu as loupé un épisode ? Va (re)voir tous les posts "Londres/Killarney 2018" !

Comme tu vas le constater au cours des prochaines pages, j'ai eu beaucoup de mal à m'habituer à ce format "carnet de voyage"... Du coup tout est très tassé-rempli-blindé, avec des tickets de caisse qui se chevauchent un peu partout. C'est la leçon de ce séjour : apprendre à m'éteeendre dans mon carnet, à profiter de tout l'espace qui s'offre à moi. Mais je m'améliore, et je pense que ça s'est un peu vu durant mes Inktober :D

Donc oui, le ticket de caisse se déplie vers le bas, et la photo a été tirée depuis la fenêtre de notre logement :

Vendredi 14 septembre

Debout à 8h45. On se prépare rapidement et on part faire un tour dans Killarney. Comme on est des gros chauvins, on va dans une boulangerie française se choper des chocolatines pains au chocolat.

Chéridamour m'offre un super sac Playstation et un carnet Zelda.

- Tu as vu mon sac ? Il est beau !
- Ça fait 20 fois que tu le dis...

La ville est très chouette, on fait beaucoup de lèche-vitrine. Chéridamour entre dans une enseigne "Expert" (oui, comme en France) pour demander des conseils et réparer son casque (ndlr : un des coussinets partait en charpie). Le gérant lui bricole l'écouteur avec du scotch électrique et refuse catégoriquement tout paiement. Adorable.

*Happy N'amour*

On mange un bout (copieux) au Tatler Jack (ndlr : où nous a rejoint Kévin, j'ai oublié de le préciser !).

- Rhoooo *growl*

*Panini beurré à l'ail avec des oignons et un gros pavé de boeuf + énorme portion de frites*

- T'as vu mon sac ?
- Ta gueule.
(ndlr : c'est juste pour la blague : Chéridamour ne me parlerait jamais comme ça !)

J'ai vérifié mon carnet... Si je persiste à publier les doubles pages au compte-goutte comme actuellement, ça va faire des dizaines de posts... Mais si j'attends d'avoir plusieurs pages d'avance pour grouper, ça va pas mal espacer les publications. Du coup je suppose que ça va rester comme ça, et tant pis !

Carnet de voyage London-Killarney 2018 - 11

Rédigé par Waz / 28 novembre 2018 / Aucun commentaire

Tu as loupé un épisode ? Va (re)voir tous les posts "Londres/Killarney 2018" !

Le jardin japonais de binome avec une torii et un petit pont rouges, et moi qui chouine avec un doigt qui fait trois fois sa taille normale.

On dépose nos bagages à l'Airbnb puis Binôme nous fait visiter sa jolie maison de Tralee, avec son sublime jardin japonais, dont il m'avait envoyé des photos au fur et à mesure qu'il le mettait en place. C'est encore plus beau en vrai <3

Binôme nous (re)présente sa maman, son frère Alex, sa soeur Morgane et son chéri Jérémy, et nous abandonne pour aller chercher Kévin (ndlr : ami commun de nos années étudiantes) et d'autres membres de sa famille.

Ils nous rejoignent tardivement dans un restaurant français, "Chez Christophe", où le repas est délicieux. Il y a du monde et j'ai les batteries à plat, heureusement Kévin a la conversation facile, et me raconte son voyage au Japon.

Une fois rentrés, je me coince méchamment le doigt en voulant me faire une tisane.

- Bon. Je vais au lit.
- Waz • HP 4.5/5 • Social 1/6
- *Boum boum boum* venant des pubs et boîtes de nuit voisines