Wazart

CR Savoie 2019 - #5

Rédigé par Waz / 03 avril 2020 / Aucun commentaire

Envie de (re)lire depuis le début ?

Mais bon, je prends mon courage à deux mains, et on remonte avec calme et dignité. "Pas l'escalier de la muerte !! Je veux rester à la grotte !!) Bon, la vérité c'est qu'on a croisé plusieurs personnes qui étaient à peu près aussi sereines que moi... on a même réussi à faire rire une jeune fille en pleurs à cause de la peur ♥

Retour en haut : on retrouve Môman noyée dans une vague de touristes, voire un tsunami. "help (légère agoraphobie)" - on s'accorde une pause repas tardive à la cafet' le temps de laisser redescendre la foule. Nous prenons ensuite la direction de la file d'atttente pour l'aiguille du midi. "Mais heu... y'a personne ?"

On aperçoit alors-- "chuttt !! Et si cette personne avait des ennuis à cause de nous ?" "Ah ouais, pas con." Ahem. On aperçoit alors le génie de la lampe, qui nous explique que le dernier départ a eu lieu il y a belle lurette. L'aiguille du midi : c'est mort. "Vu l'heure à laquelle vous êtes arrivés, vous aviez très peu de chances de pouvoir faire les deux visites..." "... et les billets ne sont valables qu'un jour." "Peut-être qu'on peut voir au guichet ?"

Comme pressenti, j'ai bien sûr oublié de colorer mes cheveux sur les dessins... Tant pis, de toute façon ça s'est vite estompé.

A ce propos, et à la demande générale, une photo de mes superbes cheveux bleus vert dégueulasse :

Et sinon d'autres photos bonus, que j'ai peut-être déjà postées ou non... J'ai la flemme de vérifier. Le plateau de Bellevue, à côté de St Gervais, donc, et que j'ai a-do-ré :

La vue depuis la cafet à la mer de glace à Chamonix, juste avant la descente via l'escalier de la muerte :

Et pour finir, l'entrée/sortie de la grotte de glace en bas desdits escaliers :

CR Savoie 2019 - #4

Rédigé par Waz / 28 mars 2020 / Aucun commentaire

Envie de (re)lire depuis le début ?

y'a le temps - viiiite - devinez qui va poireauter une bonne grosse demi-heure dans le hall... "Non mais imagine. Une catastrophe, genre, le tramway détaille. C'est la panique, au-dessus du vide, mais on se sauve les uns les autres et on s'en tire tous indemnes..." "Mais arrêteuh, tu vas nous porter la poisse !" "Ce serait troooop classe !!" "Mais STOP !!"

On arrive en haut. Sans encombre. "Ah ouais." "ça claque, hein ??"  Puis on laisse môman en haut, et on s'entasse dans une cabine de la mort pour entamer la descente vers la grotte de glace. Pour infos ça a cette gueule-là : c'est haut ! Je gère, je gère... (go pro). Toujours. la. même. erreur. (cf CR futuroscope)

Puis on se tape 550 marches. Sur du putain de grillage. Dans le putain de VIDE. Pour info ça a cette gueule-là. Je gère pas je gèRE PAAAS !! (-15°C) Des marqueurs ponctuent notre descente. Ce sont les hauteurs successives du glacier. La déprime. On arrive enfin à la grotte. C'est très beau, et impressionnant ! Qu'est-ce que tu fais ? Je viens de tilter qu'on allait devoir remonter. J'abandonne. Je vis ici maintenant.

Merci Frangine qui portait sa GoPro, dont j'ai pu tirer un screenshot plus potable que les 2-3 photos tremblotantes que j'ai pitoyablement tenté de prendre.

Je suis très très sujette au vertige, et pourtant je m'obstine à m'y confronter sans arrêt (enfin ça dépend, parfois y'a pas moyen, clair et net !). Preuve en est durant ma visite du Futuroscope avec cet horrible toboggan, ainsi que ce sol en verre à Chambéry...d'ailleurs, tu peux relire tout le compte-rendu de cette année-là en entier : je-suis-ma-so, je te dis !

CR Savoie 2019 - #3

Rédigé par Waz / 20 mars 2020 / 3 commentaires

Envie de (re)lire depuis le début ?

On est trem-pés (l'instant réconfort). Puis on va se réchauffer tant bien que mal dans le tramway (remontée vers bellevue puis redescente vers le col de la Voza et Le Fayet). On s'arrête à l'appart' pour se sécher et se changer, puis on monte à St Gervais. ça pue. Pas le bon bled quand on n'aime pas le fromage... Puis on profite des décos lumineuses ("soirée disco !!") avant de rentrer s'écrouler au lit.

Jour - pas l'autorouteuh... Mouais, c'est pas flagrant... On est à la bourre pour le train pour Chamonix. Y'a le temps ! Viiiite !! Devinez qui va poireauter dix bonnes minutes pour rien dans le train... C'est vraiment fascinant de voir ces arrêts paumés dans la neige et le silence, à peine une bicoque en bois à l'horizon, des sapins partout... ça ne me gênerait pas de rester des heures sous le porche là-bas, à dessiner dans le silence absolu... et à me peler le fion, très probablement.

On arrive alors à Chamonix. On fait un tour dans les boutiques pour des lunettes de ski ("hahaha !! ri-di-cule !!") et une pause boulangerie, parce qu'il fait faim. "c'est pas encore cette année que je vais maigrir..." "change de disque !" "Je vous offre les forfaits mer de glace + aiguille du midi, vous allez kiffer !" "260 euros." "Par contre, le dernier départ pour la mer de glace est dans pas longtemps." "Ah okay !" "Vous les prenez quand même ?" "Ben, heu, oui !"

Et une photo bonus, rien que pour tes beaux yeux à toi, qui as fait l'effort de venir jusqu'ici au lieu de te contenter des réseaux sociaux :

week end confiné

Une photo prise à mon insu par mon cher et tendre, et qui résume bien ma conception d'un dimanche confiné : une méridienne, des gros oreillers douillets, un grand gilet en pilou, ma maman au téléphone, un plaid tout doux crocheté par ladite maman, un bouquin sur les techniques de la BD (L'art de la Bande Dessinée, de Scott McCloud <3), le petit fissdeup' (les vrais savent 😽) collé contre moi, une tasse à portée de main, un épisode de Chroma en pause et les consoles pas loin. Et on ne voit pas ma tronche, ce qui en fait la photo la plus parfaite 👌 Merci Chéridamour !

A bientôt pour la suite !